Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Forums mutuelles chiens et chats : questions récurrentes

La souscription à une assurance santé animauxde bénéficier d’une large gamme d’avantages pour votre animal de compagnie. En effet, elle est d’une importance capitale pour couvrir les dépenses en cas de maladie ou d’accident de l’animal pris en charge. En d’autres termes, l’assurance allège les frais médicaux que la famille adoptive d’un chien ou chat doit débourser à chaque fois que l’animal de compagnie n’est pas en bonne santé.

La valeur de l’indemnisation dépend de la compagnie mais surtout de la formule choisie par chaque souscripteur. Elle est plus de 1 000 euros et se plafonne à 2 000 euros par an. L’assurance prend également en charge les frais de prévention qu’il s’agit par exemple d’un frais de vaccination ou de vermifuge. Le remboursement dépend également du niveau de la formule de couverture de santé de l’animal de compagnie.

Bref, le principal avantage du fait de souscrire un chien ou un chat à une assurance santé ou encore à une mutuelle est que celle-ci couvre la majorité des dépenses de soins d’un animal. En effet, elle peut indemniser jusqu’à 80% voire 85% des frais pour la formule la plus élevée.

En principe, il est possible de regrouper le remboursement des soins pris en charge par une compagnie d’assurance sous 5 grandes catégories. Citons entre autres les frais d’hospitalisation ou les frais liés aux analyses et examens qui sont prescrits par un vétérinaire. Il y a tous les frais relatifs aux soins, traitements et médicaments. Il est d’ailleurs à préciser que les assurances remboursent même les frais de prévention. En plus, les dépenses de transport en ambulance animalière du chien ou du chat malade sont également prises en charge par les assurances animaux de même pour les frais d’euthanasie.

Quant aux chiens de chasse, au cas où ils ont eu un accident ou ont été blessés durant la pratique de cette activité, l’assurance ne prend pas en charge ses soins y afférant.

Pour qu’un chien ou un chat puisse être accepté par une compagnie d’assurance animalière, il faut qu’il soit âgé de plus de trois mois et de moins de six ans. Il est d’ailleurs à souligner qu’après son 5ème anniversaire, l’animal est assuré gratuitement à condition qu’il ait déjà été assuré durant les années précédentes. Il faut aussi que l’animal soit tatoué au dermographe ou à une équivalente afin qu’il puisse être assuré.

Pour ce qui est de la race acceptée à la souscription, n’importe quelle espèce est admise sans problème. Il est toutefois à préciser qu’il existe des animaux qui sont refusés par les assureurs, ce sont ceux qui font partie d’un élevage ou dressés à la chasse en courre. Il existe d’ailleurs une loi y afférente, conformément à l’article L.214-6 du Code Rural et de la pêche maritime.

Dans la majorité des cas, le remboursement sera effectué un mois après la date de prise d’effet du contrat pour l’animal de compagnie assuré. Mais en cas d’accident, l’indemnisation liée aux garanties d’assurance est effective après deux jours de la date de prise d’effet du contrat pour le chien ou chat assuré. Autrement dit, les dépenses santé d’un chien ou chat ne sont pas encore remboursées s’il tombe malade le jour de la souscription de son contrat d’assurance santé.

Il faut faire compléter par le vétérinaire la feuille de soins délivrée par l’assureur dans le dossier de souscription. Il doit la dater, la compléter et la signer. A part cela, il faut également le joindre avec toutes les pièces justificatives originales des dépenses engagées et payées. L’ordonnance sur laquelle sont mentionnées la date, le cout de chaque médicament, le nom de l’animal prise en charge est aussi indispensable. Il faut par ailleurs fournir les vignettes de la totalité des produits pharmaceutiques prescrits et toutes les factures acquittées.

Le contrat d’assurance s’engage à rembourser les divers frais liés à une maladie ou à un accident de l’animal assuré même si son propriétaire l’a emmené avec lui à l’étranger. Seulement, il y a quand même une liste de pays auquel le remboursement est valable. Plus exactement, les frais de dépenses sont pris en charge si l’animal a eu un problème de santé en Suisse, en France Métropolitaine ou dans les régions qui font partie de l’Union Européenne.

Si toutes les pièces justificatives nécessaires sont remises en bonne et due forme au service de gestion dédié à leur réception, il est tout à fait possible de recevoir les remboursements y correspondants un jour après leur réception. La seule condition sine qua non est alors que la facture, la feuille de soins de l’animal assuré et les autres justificatifs soient bien remplis. Au cas où, le vétérinaire n’a pas pu remplir sa feuille de soins, elle peut être complétée auprès de la pharmacie.

Chez une assurance santé chiens & chat, il est tout à fait possible de choisir entre de multiples formules. La moins chère coûte environ 10 € par mois si la formule médiane est à 30 € par mois. Il existe également d’autres formules permettant de bénéficier d’un remboursement jusqu’à 85% des dépenses mais elles ne sont pas à la portée de tous. Quant au prix, il reste toujours le même quel que soit l’âge du chien ou du chat.

Il est à noter que certaines compagnies d’assurance pour animaux de compagnie proposent également des réductions de 15% à chaque souscription de deuxième animal.

Même un chien de 1ere catégorie ou encore de la 2eme catégorie est en mesure de bénéficier une couverture pour maladie ou pour accident. Il est toutefois à préciser que dans ce cas, le prix de la souscription sera augmenté de 15 à 20% du tarif normal.

La possibilité de changement de formule de garantie dépend des conventions au préalable entre la compagnie d’assurance santé animal et le propriétaire de l’animal assuré. Ainsi, il va falloir réviser les accords du début pour être ou non en mesure de changer quoi que ce soit avant la date d’échéance du contrat en cours.

Contrairement aux couvertures de santé dédiées aux êtres humains, la mutuelle et l’assurance restent toutefois une question de terminologie quand il s’agit d’un contrat pour nos animaux de compagnie. Il s’agit du même type de contrat.

Que votre animal soit victime d’un accident ou d’une maladie voire d’une intervention chirurgicale, l’assureur prendra en charge le remboursement de frais expressément prévus dans les conditions générales.

Que ce soit un accident ou une maladie ou une intervention chirurgicale qui engendre des dépenses de santé de votre animal de compagnie (chien ou chat), l’assureur rembourse les frais prévus dans le contrat. Ces frais peuvent concerner :

  • Les frais d’honoraires du vétérinaire
  • Les médicaments prescrits par un vétérinaire
  • Des frais d’analyses de laboratoires, de radiologiques et radiothérapie prescrits par un vétérinaire
  • Des frais de séjour en clinique vétérinaire
  • Des frais de transports en ambulance animalière avec pièces justificatives à l’appui
  • Eventuellement, des frais d’annulation de voyage ou de vacances consécutifs à l’hospitalisation de l’animal.Des frais d’insertions publicitaires dans différents journaux, en cas de de disparition ou perte de l’animal.

L’application de franchises est presque systématique et se calcule en pourcentage des frais réels effectués par le propriétaire de l’animal. Le pourcentage peut aller jusqu’à 25% et donc pour une opération évaluée à 800€.Le remboursement sera 600€, et la franchise 200€.

La première formalité exigée est la déclaration du sinistre auprès de l’assureur, au plus tard 5 jours après l’événement. Un modèle type de feuille de soin dument rempli doit être envoyé par la suite à l’assureur qui a fourni lui-même cette formalité. Le vétérinaire qui a examiné l’animal ayant subi le sinistre doit remplir lui-même et signé cette feuille de soin.

Dans la pratique, chaque mutuelle animal de compagnie propose ses propres plafonds de remboursement suivant sa propre politique commerciale et de prise en charge. Il y a même certains assureurs qui n’appliquent pas un plafond annuel. Lors d’une signature de contrat mutuelle, le propriétaire de chien ou/et de chat doit examiner avec attention le tableau de garantie ainsi que les conditions générales de contrat afin de vérifier le plafond de prise en charge annuelle. Est-ce un plafond commun ou un plafond spécifique par acte et par an ? Est-ce un plafond trop bas au risque d’un contrat moins avantageux ? Le délai de carence ? Etc.