Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Les frais vétérinaires : comment sont-ils pris en charge ?

En cas de maladie ou d’accident, les frais médicaux de l’animal de compagnie peuvent être pris en charge par un contrat d’assurance chien chat. Le propriétaire peut déterminer le niveau de cette prise en change en fonction de l’assurance santé animale qu’il souscrira. Cette assurance santé peut couvrir entre 50 à 100% des frais de santé de l’animal.

Les frais vétérinaires sont de différente nature allant des frais de consultations simples, des analyses, des frais de consultations comportementaux aux frais de radiothérapie et bien d’autres. Ces divers soins engendrent des frais pouvant facilement atteindre des centaines d’euros. Une consultation simple de l’animal de compagnie est par exemple facturée aux environs de 30€ tandis que les coûts des analyses varient entre 50 et 100€. Le tarif de ces analyses varie encore en fonction des examens que l’animal devra encore subir.

Certains frais peuvent être encore plus chers selon la nature des soins et des interventions vétérinaires. L’ablation des tumeurs mammaires d’animaux, par exemple, coute environ 600 €. Pour les actes chirurgicaux, la facture peut facilement atteindre les 1500€. Engageant la responsabilité du propriétaire, faire face à au moins une de ces interventions pourrait poser des problèmes au niveau du budget. Pour alléger la facture, le propriétaire peut souscrire une assurance santé pour son animal de compagnie. L’assurance pourra couvrir entre 50 à 100% des frais de santé de l’animal.

L’assurance santé pour animaux fonctionne comme une mutuelle santé pour les Hommes. Avec cette assurance santé, l’animal de compagnie aura une couverture soit pour une partie des frais des soins soit l’intégralité de ces frais. Par conséquent, le propriétaire aura à considérer plusieurs critères comme les conditions de vente du contrat. D’autres critères entrent également en jeu avant d’arrêter le choix sur une assurance animale comme la franchise, les exclusions de garantie, les délais de carence, le plafond ou encore le niveau de couverture.

Les champs d’action des formules d’assurance santé animale sont très variables : certaines formules de ces assurances peuvent intervenir dans le cadre de la prévention tandis que d’autres interviennent dans un champ plus large. Les propriétaires de ces animaux de compagnie peuvent utiliser ces remboursements pour financer l’achat des produits de soins et d’entretien, les produits d’alimentation et les frais pour soins non remboursés. Pour bénéficier de tous ces avantages, il est toujours important de bien lire les grandes lignes du contrat avant de souscrire un contrat d’assurance santé animale. La comparaison des offres proposées sur le marché des assurances animales est un autre point important auquel il faut prêter attention afin de trouver la meilleure formule en matière de prix et de couverture.

Il est important pour le propriétaire de l’animal de compagnie de savoir que le contrat qui le lie à l’assurance et qui couvre son compagnon peut évoluer dans le temps. En effet, les primes peuvent augmenter avec le temps ainsi que le plafond.

Voici quelques exemples de tarifs pour les frais de santé d’un chien :
 

  • Consultation de routine : 40€
  • Consultation spécifique en cas de maladie : 60€
  • Vaccination : entre 40€ et 110€ selon le type de vaccin
  • Stérilisation : entre 130€ et 240€ selon les caractéristiques de l’animal
  • Echographie ou radiographie : entre 40€ et 90€
  • Anesthésie : 50€
  • Chirurgies : entre 200€ et 1300€ selon le type d’opération

 
En général, le propriétaire d’un chien doit s’attendre à dépenser 900€ minimum par an pour un petit chien et 1000€ pour un chien moyen et la dépense peut aller jusqu’à 1300€ pour un gros chien, y compris la nourriture, les accessoires et les frais de santé. Selon la race, l’âge ou certaines caractéristiques d’un chien, le budget annuel peut aller jusqu’à 2500€.

Les vétérinaires conseillent les maîtres de chien de ne pas négliger les actes de prévention ou les soins préventifs. Certains vaccins sont parfois obligatoires pour éviter de très importants frais de santé à l’avenir. Pour les visites vétérinaires systématiques, une à deux fois par an peut suffire si le chien est en bonne forme et n’a pas de problème de santé particulier.

A noter que les soins vétérinaires, contrairement aux visites et consultations de routine, présentent les postes de dépense annuelle les plus importants. Par exemple : sur les 900€ de budget annuel pour un petit chien, mentionné supra, les soins de santé coûtent au minimum 500€. Si le chien est plus fragile, les frais vétérinaires peuvent dépasser 1000€, peut-être jusqu’à 3000€ par an. A titre d’exemple : si le traitement ou les soins vétérinaires nécessitent de compétence ou de matériels plus sophistiqués, les frais vont être plus élevés. Les séances de radiothérapie qui s’accumulent peuvent atteindre entre 1200€ et 1500€. Une opération des ligaments croisés suivi de séances de rééducation peut coûter entre 1500€ et 1700€. En outre, les accidents engendrent également des frais de santé relativement élevés, surtout que les soins ont besoins d’une hospitalisation, des analyses, des radios, etc.

Afin de prévenir les dépenses qui risquent de dépasser la capacité financière du maître de chien, il est nécessaire de souscrire une mutuelle chien pour couvrir en partie ou en totalité les frais vétérinaires.