Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

A propos de l’assurance d’un chien guide d’aveugle

Certaines personnes avec une déficience visuelle se font aider par un chien guide d’aveugle, dans leur déplacement à l’extérieur de la maison. Pour devenir et jouer le rôle de chien guide d’aveugle, l’animal doit suivre une formation sanctionnée par une attestation. A noter que le premier centre de formation a vu le jour en 1915 en Allemagne pour aider les invalides de guerre. Cependant, il n’est pas à nier que des questions titillent tout un chacun, à savoir si le chien bénéficie déjà d’une couverture par son assureur. Revient-il au maitre de souscrire une assurance pour son chien dans le but de prévenir les risques qui peuvent mettre en péril la situation de l’animal ? Pour mieux comprendre les ambigüités, les réponses suivantes sont apportées.

Le chien guide n’est pas réservé exclusivement aux aveugles, car les malvoyants peuvent aussi profiter de ses services. Un chien guide d’aveugle bien formé est une réelle aide pour faciliter la vie de la personne avec un déficient visuel. Le travail de guidage du chien bien éduqué consiste à fournir, à son maître malvoyant ou aveugle, une autonomie dans ses déplacements, une sécurité absolue contre les réels dangers dans la rue, une facilité des parcours devenant moins fatigants, une relation de bonne humeur avec les gens, une présence rassurante car le chien est un ami fidèle pour les humains, surtout pour son maître aveugle qu’il doit guider partout.

A l’issu de ses formations, le chien guide peut maîtriser 50 ordres lui permettant d’obéir aux ordres de directions, d’identifier un obstacle et le contourner, d’emprunter un passage piéton dont il insiste systématiquement, de s’arrêter devant un trottoir, de reconnaître les infrastructures courantes comme l’arrêt de bus, la boîte aux lettres, etc. et aussi et surtout de sécuriser son maître d’une montée et d’une descente d’escaliers.

Il leur permet même de se déplacer plus simplement et plus sereinement en esquivant les épreuves ou les risques rencontrées au cours de leur trajet. Il redonne confiance et assurance à la personne non voyante et lui permet d’être plus à l’aise dans la vie professionnelle et sociale. En France, la Fédération Française des Associations de Chiens Guides d’Aveugles ou F.F.A.C s’occupe principalement du dressage et du recrutement de ces animaux à rôles particuliers.

La canne blanche peut remplacer le chien guide d’aveugle, mais il y a une différence, surtout à propos des obstacles car la personne qui utilise la canne blanche doit avoir un contact avec l’obstacle pour se situer, tandis que le chien guide peut éviter l’obstacle naturellement. Comme conseil à donner, la personne à déficient visuel doit trouver d’autres repères avec un canne blanche avant d’acquérir un chien guide d’aveugle.

En tout cas, il ne faut pas considérer le chien guide comme étant un GPS. Il ne reconnaît pas les couleurs, ni les événements particuliers de la vie quotidienne. Le maître doit lui indiquer parfois ce qu’il doit faire. A noter que certaines races sont particulièrement adaptées au guide d’aveugle, par exemple le Berger Allemand, le Golden Retriever, le Labrador Retriever, le Flat-Coated Retriever.

Presque chaque année, quelques 200 chiens sont mis à disposition gratuitement à une personne non voyante dans le seul but de lui servir de guide et être autonome dans son quotidien. Malgré que l’animal vive sous le même toit que son nouveau maître et cela pour une durée indéfinie, ce dernier ne peut en aucun cas devenir son propriétaire, seul l’organisme l’ayant mis à disposition de l’aveugle reste le principal et l’unique propriétaire du chien guide. Seuls les frais rattachés aux soins de l’animal ainsi que les vivres dont il aura besoin seront à l’unique charge de son nouveau maître. On peut affirmer aussi que ce dernier s’occupe de l’assurance chien. Certes, si le maître désire contribuer à l’assistance de son animal, il devra régler les cotisations spécialement à l’assureur.

Les couvertures mises à disposition des chiens guides d’aveugles restent inchangées comme celles de l’assurance chien classique. Le signataire peut de ce fait, limiter son contrat à un contrat d’assurance santé de base en y incluant selon son choix des forfaits subsidiaires comme les forfaits de prévention par exemple. Les frais sanitaires en rapport aux examens médicaux, à l’achat des médicaments et autres opérations chirurgicales sont en général incorporés dans l’assurance elle-même. En effet, les montants pour la prise en charge des chiens peuvent des fois être plafonnés.

Si le maître se trouve dans un état critique c’est-à-dire hospitalisé ou décédé, dans ce cas, le chien peut être déplacé dans une animalerie et les dépenses y afférentes seront prises en charge par l’assureur. Si le chien est la cause de l’accident, les frais de rapatriement du maître à son domicile seraient possibles d’être pris en charge également par l’assurance.