Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Protection contre la leishmaniose des chiens

La leishmaniose est une maladie parasitaire des chiens véhiculée par un moustique minuscule. Il existe actuellement un vaccin contre cette maladie qui vient en renfort aux soins préventifs dispensés par les vétérinaires. Ce vaccin est remboursé par l’assurance santé animale.

La leishmaniose est une maladie transmise par le phlébotome, un moustique de petite taille, un puceron. C’est le vecteur principal de cette maladie grave pour les chiens. Ce sont les femelles de ces phlébotomes qui transmettent la leishmaniose. Elles sont particulièrement actives vers la fin de la journée entre les mois de mai/juin, à la fin du printemps au mois d’octobre, au milieu de l’automne. Il convient de rappeler que 10% des chiens sont atteints dans le sud de l’Europe. Se multipliant pendant la saison chaude, les phlébotomes sont très répandus dans le sud de l’Europe, dans le bassin de la méditerranée : un chien sur quatre est atteint de leishmaniose et 10% sont médicalement malades.

Les symptômes de cette maladie sont assez discrets et ne sont pas typiques à cette maladie. Toutefois, les réactions ne doivent pas être trop tardives et la maladie doit être dépistée dès les premiers signes tels que la perte de poils autour des yeux et sur le museau. Le chien semble très faible et perd du poids alors que son appétit ne diminue pas. Au fil du temps, le chien perd ses poils (alopécie) de son corps et de sa tête et souffre d’ulcères cutanés et de squamosis, etc. Bien que l’évolution de la maladie soit lente, elle peut être fatale pour le chien si aucun traitement ne lui est administré. Le traitement de la leishmaniose est long mais il peut être pris en charge par la “mutuelle animaux”

Un vaccin contre la leishmaniose existe actuellement. Ce vaccin vient en renfort des mesures de protection qui sont déjà disponibles sur le marché Pour les chiens qui vivent dans les régions où les phlébotomes sont très répandus, il est important qu’on les fasse vacciner. Ceci est également recommandé aux chiens qui viennent avec leurs propriétaires dans ces régions. L’efficacité de ce vaccin n’est pas de 100% mais il vient en renfort à d’autres soins.

Ce vaccin est pris en charge par l’assurance santé animale (mutuelle chien). En effet, certaines formules de cette mutuelle chien incluent des garanties de prévention contre cette maladie. Avant la vaccination, il est fortement conseillé de s’assurer que l’animal n’est pas porteur de la leishmaniose. Trois injections espacées de trois semaines et un rappel annuel sont nécessaires pour la primovaccination. Il faut tenir compte de ces délais avant de se rendre dans les zones à risques. 33 000 chiens sont vaccinés à ce jour contre la leishmaniose.

C’est la société Virbac qui assure la commercialisation du vaccin contre la leishmaniose. A ce jour, environ 33 000 chiens ont été vaccinés et 86% sont résidents des régions à risques.

Selon les sondages, 4,1 cas sur 1 000 de leishmaniose canine finissent par le décès de l’individu. C’est donc une maladie que vous ne devez pas prendre à la légère. En France, chaque année, on enregistre pas moins de 40 000 décès de chien à cause de cette maladie. Et pourtant, elle se soigne très bien.

Quels sont les symptômes ?
Une fois déclaré, la leishmaniose canine peut se développer rapidement. C’est, pour votre information, une maladie parasitaire chronique, qui est facile à détecter chez votre chien. IL perd du poids ? Il a l’air abattu ? Il perd ses poils rapidement ? Quand vous le caressez, vous sentez des ganglions ? Vous constatez aussi une forme qui n’est pas normal sur ses griffes ? Il est préférable de consulter rapidement un vétérinaire.

Comment traiter la leishmaniose ?
Traiter le leishmaniose canine est nécessaire non seulement pour la survie de l’animal, mais aussi pour votre sécurité. En effet, aussi facile chez les hommes que chez les chiens, cette maladie peut se transmettre par une piqûre de moustique. Mais le traitement est pour le moins long et lourds pour l’animal. Sans compter qu’il est assez couteux. Sans compter que soigner définitivement votre ami à poil n’est pas possible. Les vétérinaires ne peuvent que vous conseiller un traitement qui minimise la propagation du parasite.

Prévenir la leishmaniose canine : comment faire ?
Les actes de prévention sont bien plus efficaces et plus faciles à mettre en place. On vous conseille notamment de nettoyer votre chien avec des insecticides répulsifs que vous pouvez trouver dans le commerce pour quelques dizaines d’euros. En outre, dans la mesure du possible, évitez de laisser votre chien dehors pendant la nuit. La France est notamment une région à risque pour la leishmaniose canine. Bien évidemment, vous devez consulter votre vétérinaire fréquemment pour les soins de base.