Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Les chiennes souffrant d’une grossesse nerveuse : un problème à ne pas négliger

Il arrive fréquemment aux femelles d’être sujet à une grossesse nerveuse. C’est une trouble qui est causée par des variations hormonales. Ce malaise ne doit pas être pris à la légère. En effet, ça nécessite l’intervention d’un vétérinaire.

Les causes
La grossesse nerveuse ou la pseudo-gestation est un phénomène, affectant certaines chiennes non stérilisées. La femelle croit être enceinte ou avoir mis bas des chiots, engendrant ainsi des modifications physiques et comportementales chez elle. La grossesse nerveuse chez la chienne survient généralement entre 6 à 10 semaines après les chaleurs.

La pseudo-gestation est une manifestation causée par le déséquilibre hormonal observé chez la chienne. Elle est notamment due à la diminution du taux de progestérone sécrétée par la femelle et à l’augmentation de celui de la prolactine.

Les conséquences
La grossesse nerveuse chez la chienne peut durer pendant plusieurs semaines. Des changements sont remarqués tant au niveau de son physique qu’au niveau de son comportement. La pseudo-gestation chez la chienne se manifeste par le gonflement de ses mamelles et par la montée de lait. Ce phénomène peut apparaître lentement ou pas du tout chez certaines femelles atteintes d’une grossesse nerveuse. Du côté des modifications comportementales, il est remarqué :

  • Que la chienne peut construire une sorte de nid dans sa niche ou dans sa panière. Puis, elle rassemble divers objets, des jouets ou encore des chaussons, afin de les materner comme des chiots ;
  • Que la chienne devienne plus collante, plus agitée ou plus affectueuse ;
  • Ou qu’elle manque d’appétit, s’isole et se déprime ;
  • Qu’elle se lèche fréquemment sa vulve et ses mamelles.


La grossesse nerveuse ne présente pas un danger réel pour la chienne puisqu’elle constitue un phénomène naturel. Toutefois, cette manifestation peut provoquer des problèmes de santé chez la femelle si elle perdure longtemps. En effet, elle cause des inflammations des mamelles dues à la stagnation du lait. Elle peut aussi engendrer chez la femelle des maladies de l’appareil reproducteur comme les infections utérines. La pseudo-gestation de la chienne entraîne également des désagréments chez son propriétaire. Ce dernier sera gêné dans son quotidien face aux changements comportementaux de son animal en détresse.

Le comportement des chiennes victimes d’une grossesse nerveuse est assez spécial et inhabituel. De manière générale, ces dernières prennent tout leur temps à jouer des genres de jouet ou une peluche pour la plupart des cas.

En effet, ce qui leur arrive est tout à fait normal. Ce sont des réactions physiologiques qui se présentent lors de cet état et les faire féconder n’est nullement nécessaire, vu que ce n’est pas l’origine. Certes, il se peut aussi que des montées de lait se présentent.
Suite à la période de chaleur, il est évident que des variations hormonales touchent les chiennes soufrant de grossesse nerveuse. Notez aussi que ces variations semblent être similaires à celles qui accompagnent éventuellement les gestations. Ces montées de lait sont des facteurs qui provoquent une importante sensibilité au niveau des mamelles, favorisée par les stimulations de la prolactine (c’est le nom de l’hormone qui est responsable des montées de lait).

Dans ce cas, le mieux à faire c’est de consulter un vétérinaire. La première chose que ce dernier fera, c’est de voir si la chienne est en période de gestation car c’est une situation qui peut bien se présenter même si le maître ne l’a pas remarqué.

Après cela, il recommandera un traitement hormonal pour que la femelle puisse retrouver son état normal, ou du moins la calmer un peu. Les frais de consultation et ceux du traitement sont bien entendu pris en charge par l’assurance santé du chien. Dans le cas où ces grossesses surviennent de façon répétitive, il vaut mieux penser à stériliser la femelle pour éviter les complications.

Comme il a été précise ci-haut, pendant cette période de grossesse nerveuse, les comportements des femelles peuvent se transformer de façon inhabituelle. Elles peuvent être plus irascibles et très agressives même des fois. Il faut donc faire très attention, surtout vis-à-vis des enfants, car ça peut être dangereux pour ces derniers s’ils sont dans la même pièce.

Outre la visite chez le vétérinaire, il est conseillé en cas de grossesse nerveuse de retirer tout ce qui peut substituer les chiots pour la chienne, comme les peluches, les jouets, les tissus, etc. Son nid sera également à retirer. Pour lui changer les idées, le maître pourra prévoir davantage des sorties, des exercices, etc.