Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Assurance chien obligatoire : dans quelle circonstance ?

Face aux diverses dépenses allouées aux différents soins ou d’autres interventions nécessaires en cas d’imprévu : de maladie ou d’accident ou bien par les mesures de préventions qui s’avèrent indispensables, les propriétaires de chien tendent à faire recours à la souscription d’une assurance chien. Mais parmi eux, il y a ceux qui se demandent si cette assurance pour chien serait obligatoire, et pour toute évidence, dans quelle circonstance ?

Pour rassurer les propriétaires de chien, rien ne les contraint à la souscription d’une assurance pour la couverture de son animal, ainsi que pour le cas inverse, la souscription d’une assurance ne conditionne pas la possession d’un chien. Pour une simple couverture santé de votre animal, c’est élémentaire d’opter pour une mutuelle santé pour chien, celle-ci vous rembourserait partiellement ou intégralement les frais médicaux comme les honoraires vétérinaires pour une visite médicale, les vaccins de prévention, l’achat de médicaments dûment prescrits par un vétérinaire. Autrement, si vous voulez bénéficier d’une meilleure prise en charge, il n’est rien d’excellent que de disposer d’une assurance chien par laquelle vous jouirez davantage des garanties supplémentaires qui vous permettraient une étendue de couverture : d’une simple maladie, de tout autre imprévu et même au décès. Une mauvaise conception de l’assurance a été acquise par la société. Dans ce cas, bon nombre de propriétaires de chiens considèrent que l’assurance est indispensable. Pourtant, l’assurance n’est pas obligatoire sous certaines conditions et un propriétaire peut bien personnaliser son contrat d’assurance selon les besoins relatifs au profil de son animal et ses moyens financiers.

Pour ne pas abuser, nous confirmons que dans certaines circonstances, il devient indispensable de souscrire à une assurance pour un chien. Pour le seul et unique cas, les chiens qu’on considère « dangereux », particulièrement ceux qui sont classés parmi les chiens de catégorie 1 et 2, sont les plus concernés. Ces chiens sont susceptibles de causer des dommages à autrui, par des dégâts ou par des morsures. Dans ce cas, ils engagent pour leur propriétaire une responsabilité civile. L’offre similaire est disponible chez des compagnies d’assurance. Pour cette catégorie d’animal, une assurance garantie responsabilité civile est obligatoire pour le maître qui en possède. Pour votre information, ce n’est pas toutes les compagnies d’assurance qui proposent cette offre. Elle est estimée par certains assureurs comme garantie de très haut risque, mais rassurez-vous d’en trouver une assurance pour vous proposer la formule pour chien parmi ces compagnies qui sont en abondance.

De caractère facultatif ou obligatoire, on constate que l’assurance chien est une offre à double garantie. D’abord, une couverture santé pour les meilleurs traitements pour le chien, puis un allègement de charge en toute sérénité pour le propriétaire. Non moins, cette une assurance est disponible à tout moment et vous bénéficierez d’un remboursement à toutes les conjonctures sans calculer ni freiner les éventuelles dépenses en cas d’infection ou de maladie.

Quitte à adopter un chien comme animal de compagnie, autant bien le choisir. Avant de faire votre choix, sachez que les chiens de catégorie 1 et 2 sont classés comme « chiens dangereux » par le Ministère en charge de l’Agriculture et de la pêche.

Les chiens de catégorie 1
Très usités par les policiers ou encore les entreprises de garde de maison, les chiens de première catégorie sont des chiens d’attaques. Ils permettent de venir à bout d’un malfaiteur récalcitrant rapidement. On parle entre autre du Staffordshire Terrier, du Mastiff et du Tosa, le Boebulls ou encore le Pitbull.

Ces chiens ne sont pas des chiens domestiques. En effet, non seulement, ils nécessitent un dressage sur mesure et une hygiène de vie et un régime alimentaire exceptionnel, mais ils peuvent être très agressifs. D’ailleurs, selon la loi française, l’achat et la vente ainsi que les donations qui concernent ces races de chiens ne sont pas légales en France entre simples particuliers. Ce ne sont pas des compagnons de vie que vous pouvez placer au sein de la société à cause de leur agressivité. Pour éviter notamment les dégâts envers les tiers et les accidents tragiques, les particuliers doivent s’en passer.

Les chiens de catégorie 2
Ce sont généralement des chiens de défense ou des chiens de garde très efficace. Pour autant, même si c’est tentant de les avoir chez soi pour la défense de la maison, ils peuvent représenter des risques pour vous et votre famille, notamment pour les enfants en bas âge. Il s’agit entre autres du Staffordshire terrier ou American Staddordshire Terrier, le Rottweiler et le Tosa. Ce sont des chiens dont les attribues physiques sont pour le moins impressionnant et dont la férocité peut être inquiétante.