Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Mon chien a la langue blanche – Que faire ?

La langue est un muscle mobile. Elle assure plusieurs fonctions qui varient un peu pour chaque espèce. Pour les  chiens, en plus de servir à sentir le goût, elle aide à la mastication, à laper l’eau et à déglutir les aliments. Plus qu’un simple organe de goût, la langue leur sert aussi à réguler la température corporelle, à faire un toilettage sommaire, à lécher et cicatriser une blessure.
Ce muscle révèle l’état de santé du chien. Un changement de couleur et/ou d’aspect ainsi que l’apparition d’œdèmes ou de crevasses indiquent certaines pathologies. On va se focaliser sur la langue blanche et les problèmes de santé qui se cachent derrière. Pour aider les propriétaires de chien à réagir à temps par rapport à la maladie de son compagnon, il est important voir en premier l’état de la langue du chien en général.

La langue du chien est de couleur rose et elle est normalement humide. Cette nuance de couleur peut varier en fonction de l’individu mais en règle générale, tous les chiens en bonne santé ont une langue rose. Cette coloration est due à la muqueuse qui recouvre ce muscle. Cette muqueuse de la langue est très importante dans le cadre du diagnostic médical. Elle indique une bonne circulation sanguine et une présence en quantité normale de globule rouge. Dans le cas contraire, une langue blanche indique une anémie ou un problème de sang. Il s’agit notamment d’un faible nombre de globules rouges.
Par contre, une coloration normale de la langue en rouge vif (accompagné d’une réticence à manger) indique une infection bucco-dentaire qui se généralise. Pour en avoir le cœur net, il fait inspecter tout l’intérieur de sa gueule. Tout doit être vérifié à la loupe aussi bien les dents comme les gencives, la paroi de la bouche, etc. Enfin, quand la langue bleuit, quelques maladies graves peuvent en être la cause. Citons entre autres la cyanose, un problème de circulation sanguine, les troubles cardiaques ou encore les troubles respiratoires. La couleur bleu est surtout le signe d’un sang mal oxygéné qui peut entrainer le décès de l’animal.
Le propriétaire est donc convié à être attentif au changement d’état et de comportement de son animal de compagnie. Il doit contacter immédiatement un vétérinaire en cas d’anomalie. Il est à noter que de nombreux symptômes n’apparaissent qu’au stade terminale de la maladie, d’où l’importance de réagir à temps.

Présentation de la leucémie 
La leucémie est un cancer de sang causé par la prolifération des cellules sanguines cancéreuses. On parle surtout de globules blancs immatures. Ce surnombre de lymphocytes anormaux (leucémie lymphoïde) ou de myélocytes anormaux (leucémie myéloïde) fait diminuer le nombre de globules blanc normaux mais aussi le nombre de globules rouges et de plaquettes.
Symptômes

  • L’insuffisance, voire l’absence de globules blancs rend le chien vulnérable à toute forme d’infection. Des infections se répètent et guérissent mal. S’il a une santé fragile comme l’angine, la toux, les plaies qui s’infectent facilement, il se peut qu’il soit atteint d’une leucémie.
  • Les globules blancs immatures envahissent certains organes comme la rate. Cela provoque ainsi l’augmentation du volume de celle-ci, c’est la splénomégalie. Cet envahissement provoque également l’adénopathie. Dans ce cas, les ganglions se gonflent sans raison sur certaines parties du corps de l’animal.
  • L’insuffisance de globules rouges cause l’anémie. Cette anomalie est détectable grâce à la décoloration des muqueuses. Il se peut donc que le chien ait la langue blanche, les gencives blanches, etc.
  • Le chien entre dans un état de fatigue anormal et son rythme cardiaque augmente. Tout ça fait partie de symptôme de l’anémie.
  • Une fois alerté de ces problèmes, le vétérinaire procède à la consultation. Il peut alors effectuer la numération de la formule sanguine de l’animal pour mettre en évidence le nombre de globules blancs et rouges ainsi que l’éventuelle augmentation en nombres des globules blancs immatures.

Traitement

La seule solution qui existe jusqu’à présent est la chimiothérapie intensive. Elle permet de stopper la prolifération des cellules sanguines cancéreuses. Cette méthode peut toutefois détruire les cellules saines de la moelle.
Prévention
Il est difficile de prévenir cette maladie car la cause la plus courante est un problème d’ordre génétique. Il s’agit soit de l’existence d’un gène responsable de cancer, soit l’absence ou la perte d’un gène suppresseur de cancer. Toutefois, on peut éviter les causes physiques comme la radiation (rayon X, nucléaire) ou l’exposition intensive à certaines substances chimiques.

L’hémorragie est une perte de sang provoquée par une blessure. Le sang s’écoule à l’extérieur des voies normales comme les artères et les veines. En plus de la perte de sang, les blessures peuvent s’infecter et le sang qui s’accumule à l’intérieur des organes peuvent causer d’autres problèmes de santé. Il existe trois types d’hémorragie. Il y a l’hémorragie externe, le sang s’écoule par une plaie visible. Il y a l’hémorragie extériorisée, le sang s’écoule par un orifice naturel (nez, bouche, oreilles, anus, orifice urinaire, etc.). Enfin, il y a l’hémorragie interne, le sang ne sort pas mais il s’accumule dans la cavité interne. C’est cette dernière qui nous intéresse ici.
Présentation de l’hémorragie interne
Elle est impossible à détecter d’où l’importance de l’observation de l’état physique du chien et de son comportement. Ici, le sang perdu s’accumule à l’intérieur des tissus, des organes ou des cavités tels que le thorax ou l’abdomen. L’hémorragie interne est mortelle.
Symptômes

  • Le chien devient faible et il peut s’effondrer facilement ;
  • il présente une difficulté à respirer, son rythme cardiaque s’accélère et il peut redoubler d’effort pour respirer ;
  • si ses organes digestifs sont atteints, il peut avoir des vomissements et des diarrhées avec des traces de sang noirci ;
  • le chien a soif constamment.
  • Comme symptômes physiques, l’hémorragie interne se traduit par la pâleur des muqueuses comme les gencives, le revêtement intérieur des lèvres et langue deviennent blanc ;
  • il y a aussi la présence des ecchymoses sous la peau.

Traitement
L’hémorragie interne doit être traitée comme une urgence.

  • La transfusion sanguine est nécessaire pour combler la perte de sang ;
  • une vitamine K : pour coaguler le sang et stopper l’hémorragie ;
  • l’oxygénothérapie est parfois nécessaire pour pallier la difficulté respiratoire et pour mieux oxygéner les organes ;
  • enfin, le traitement analgésique est préconisé pour apaiser la douleur sur les parties atteintes de traumatisme.

La langue blanche peut être également une indication d’une intoxication ou d’un empoisonnement. La cause de l’empoisonnement est d’origine diverses : exposition accidentelle à une substance toxique, ingestion de cadavre d’animaux empoisonnés (rats, rongeurs, etc.), ingestions d’aliments empoisonnées, etc. Dans ce cas précis, la décoloration de la langue s’accompagne d’autres symptômes comme le vomissement, la diarrhée, la bave abondante, la convulsion.
L’empoisonnement doit être traité rapidement. On provoque souvent le vomissement du chien pour le forcer à dégurgiter le reste de poison qui se trouve dans son appareil digestif. Des antidotes sont ensuite administrés en fonction du type de substance toxique. Le chien est mis sous surveillance vétérinaire et les symptômes sont traités en même temps que l’empoisonnement.