Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Santé chien: Comment assurer une bonne digestion à son chien ?

Que vous soyez l’heureux propriétaire d’un chiot ou d’un chien adulte, il est important que vous accordiez une grande importance à l’équilibre alimentaire de celui-ci. En plus d’être important, cet équilibre est aussi fragile. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’alimentation non adaptée peut entrainer une mauvaise digestion. Le fait de donner des restes de table ou de changer les croquettes ou les pâtés de manière brusque peut avoir un impact négatif sur la digestion de votre chien. Voyons ensemble les points essentiels à connaître pour assurer une bonne digestion à votre chien à chaque fois qu’il savoure ses rations.

Une alimentation variée et équilibrée est utile pour un chien. Toutefois, lorsqu’il est question de changer tel ou tel aliment pour un autre, cela doit se faire de manière progressive. Pour que le changement d’aliment n’affecte pas la digestion du chien, l’idéal serait d’insérer petit à petit le nouvel aliment sur une période de 7 jours. Il faut mélanger l’ancienne alimentation à la nouvelle. C’est à partir du 8ème jour que le maître peut donner intégralement le nouvel aliment à son chien.
Il convient toutefois de noter que ce sont surtout les chiens de grande race qui peuvent être sujets à des problèmes en cas de modification brusque de leur régime alimentaire. Cela s’explique par le fait que les chiens de grande race ont un tube digestif plus long que les petits chiens. A cet effet, les aliments prennent plus de temps à être digérés. Qui dit longue période de digestion implique longue période d’exposition aux bactéries causant la fermentation.

La digestion du chien se répartie en 4 étapes bien distinctes à savoir la mastication, la déglutition, le transit et la défécation. Le processus sollicite 7 organes ayant chacune un rôle bien précis. Lors de la mastication, il y aura alors la formation du bol alimentaire. Comme pour l’homme, la mastication est utile pour assimiler les aliments. Même si c’est extrêmement rare, certains chiens avalent l’aliment sans le mastiquer. Si votre chien fait cela, vous devez y prêter attention car il peut s’agir soit d’un problème d’éducation, soit d’un problème de santé lui empêchant de mâcher correctement.
Après la mastication vient la déglutition. C’est pendant cette phase que l’animal avale l’aliment qu’il a mâché. C’est à partir de là que vous pouvez déterminer si votre chien des problèmes de digestion. A cet effet, deux cas de figure peuvent se présenter. Il se peut qu’il y ait, ce que l’on appelle, « la fausse route ». Comme son nom l’indique clairement, une petite partie de salive ou d’aliments mâchés se dévie vers la trachée. Il se peut aussi qu’il y ait « régurgitation». Puisque votre animal de compagnie a du mal à faire passer le bol alimentaire, il va alors régurgiter une partie de ce qu’il a mangé. Si l’un de ces cas de figure venait à se répéter à chaque fois qu’il mange, il est conseillé d’emmener le chien chez un vétérinaire. C’est important de faire des examens complets de la cavité buccale et de l’œsophage pour connaître les causes et les traitements y afférents, si besoin.

Le transit se fait en deux étapes. Il y a tout d’abord le transit gastrique. Pour cette phase, le bol alimentaire va se mélanger aux sécrétions gastriques. Les nutriments comme les protéines vont alors être digérés tandis que les aliments traités migrent vers l’intestin grêle. Le transit intestinal se fait, quant à lui, par contraction naturelle des muscles de l’intestin. C’est cette contraction qui fait que les nutriments soient acheminés de l’intestin jusqu’à la défécation. L’étape finale de la digestion n’est autre que la défécation. Si votre chien est au top de sa forme, il peut déféquer 2 à 3 fois par jour. Croyez-le ou pas ! Votre chien ne défèque pas seulement pour évacuer de son corps les résidus des aliments absorbés. Il le fait aussi pour émettre une émotion négative ou pour marquer un endroit significatif. En cas de problème de digestion, il y aura alors constipation du chien ou au contraire, vous allez observer une incontinence fécale.

La durée de la digestion d’un chien peut varier de 4 à 14 heures. Cela dépend toutefois de son âge et des aliments qu’il a ingérés. Pour un chiot, le temps de digestion est relativement court. En effet, cela peut se faire après une demi-heure ou une heure après avoir mangé. Tout comme un bébé, un chiot va alors déféquer indépendamment de sa volonté. Une fois à l’âge adulte, votre animal de compagnie peut digérer son repas pendant 8 heures en moyenne. Cette durée varie toutefois selon le type d’aliment qu’il mange. Cela prendra moins de 8 heures s’il mange des aliments carnés et plus de 8 heures quand il ingurgite des aliments secs.

Il faut réagir à temps quand le chien est atteint de gastro-entérite car cela peut résulter d’une intoxication, d’une indigestion ou encore d’autres maladies plus ou moins graves. Le chien peut présenter plusieurs signes tels que la diarrhée, le vomissement, l’apathie, la perte de tonus, la perte rapide de poids, la douleur qu’il ressent sur sa partie abdominale (il se recroqueville en se tordant de douleur), selle et vomissement qui contiennent de sang. Plusieurs problèmes de santé peuvent être à l’origine de la gastro chez le chien : intoxication alimentaire, empoisonnement, infection bactérienne, allergie, stress et anxiété. C’est surtout le trouble au niveau du système digestif qui constitue la principale cause de la gastro-entérite.
Mis à part la gastro-entérite, le chien peut aussi souffrir de constipation. Cette dernière peut être causée par une alimentation trop sèche, un changement brutal d’alimentation ou un manque d’exercice physique. En cas de constipation, il est probable que votre chien ait un ventre ballonné ainsi qu’un pelage terne. Parmi les problèmes de santé, plus ou moins graves, ayant un impact sur la bonne digestion d’un chien, il y a entre autres l’occlusion intestinale et la torsion de l’estomac.
Quand il est question de problème de digestion d’un chien, le pica vient tout de suite en tête. Le pica se définit comme étant un comportement alimentaire anormal durant lequel le chien ingère des substances non nutritives. Il peut ainsi être la source de différents problèmes de santé dont la perforation digestive, l’irritation du tube digestif, etc.

 
Tous les jours, il faut lui laisser de l’eau fraîche pour qu’il se réhydrate convenablement. En cas de vomissement, de diarrhée ou encore d’occlusion intestinale, n’hésitez pas à laisser votre compagnon à jeûne pendant 24 heures. Encore une fois, on fait référence ici à la privation de nourriture, mais il faut lui donner de l’eau. Il faut toujours amener l’animal chez le vétérinaire, du moins prendre l’avis de ce spécialiste de santé animale en lui racontant tous les détails sur le cas actuel du chien. Pendant le traitement, il faut respecter toutes les recommandations du vétérinaire et donner à l’animal les médicaments qui lui sont prescrit, en respectant les doses.