Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Assurance chien : gérer son mal de transport

Vous n’êtes pas le seul qui peut avoir le mal de voiture. Certains chiens et chats peuvent éprouver ce genre de malaise. Ce qui peut d’ailleurs être problématique pour les voyages en famille. Heureusement, le mal de transport se soigne parfaitement. Selon les statistiques, on a constaté qu’un chien sur six subit un mal de transport. C’est une problématique pour le maître et son chien car, pour chaque propriétaire, voyager avec son animal, que ce soit en automobile, par voies ferrées, ou en avion, s’avère très important. Cependant, des moyens ont été mis en place par les vétérinaires afin mettre fin à ce mal de transport. Mieux encore, le chien peut bénéficier d’une prise en charge grâce à l’assurance chien.

Comme les humains, le chien peut aussi mal supporter le transport (dans le cas des chiens, le malaise est appelé cinetose) dès son jeune âge. En France, selon les sondages, pas moins de près de la moitié des chiens et plus de la moitié des petits chiots souffrent d’un mal de transport. Cela peut s’accompagner de vomissement, de diarrhée ou de mictions chez ces derniers. Plusieurs peuvent être les causes de ce genre de pathologie chez ces animaux de compagnie : stress, mauvais souvenirs, problèmes d’oreilles internes, etc.

La tension, l’inquiétude et l’inconfort peuvent jouer un rôle dans le déclenchement de ce malaise. Si le cas se produit, l’animal subit plusieurs troubles du point de vue physique, à savoir les vomissements, l’essoufflement, une hypersalivation. Sur le plan comportemental, on constate que le chien est hypernerveux, agité et ne tient pas en place. Il gesticule et escalade les sièges. Ces symptômes doivent être pris en considération car ce mal de transport peut s’aggraver avec le temps.

Afin de lutter contre cette pathologie, divers traitements sont conseillés par les vétérinaires et peuvent de ce fait, être pris en compte. Il est à retenir que l’origine doit être connue avant de traiter l’animal. Le vétérinaire prescrira à cet effet les traitements adéquats.

En effet, les traitements varient selon l’âge, l’espèce et les différentes caractéristiques de votre chien. Aussi, au risque de faire vivre à votre chien de nouveaux problèmes hépatiques, on vous conseille une consultation vétérinaire avant tout.

En tous les cas, les vétérinaires conseilleront un soin par médicaments. Il vous reste à suivre les prescriptions et les indications du médecin. Prenez un rendez-vous quelques jours avant votre départ en voyage pour tester l’efficacité des médicaments en amont et adapter le traitement en conséquence.

Avant de prendre la décision de donner du médicament à votre chien, il faut vous fier aux avis d’un spécialiste qui est dans ce cas, le vétérinaire. De plus, chaque médicament a son propre effet. La plupart de ces cachets aident le chien à s’endormir. Il est alors nécessaire de faire un essai pour voir la réaction de votre chien.

Il est aussi important de savoir que lorsque vous vous procurez d’un médicament pour votre chien afin de lutter contre l’anxiété et le mal de transport, vous pouvez profiter du forfait prévention, habituellement présents dans les contrats d’assurance chiens.

Quand le stress survient à votre chien lors d’un voyage en automobile, rassurez-le  en essayant de l’y habituer petit à petit et ceci en plusieurs étapes jusqu’à ce qu’il soit à son aise durant les voyages. Même si cela peut prendre beaucoup de temps, familiarisez-le à l’environnement et faites-lui savoir que voyager en automobile  ne le rendra en aucun cas malade.

Il peut cependant en garder des souvenirs moins bons qui accroîtront son stress à chaque fois qu’il voyagera. De toute manière, veillez aussi à ce qu’il soit à l’aise dans l’automobile, c’est-à-dire il faut le placer dans un coin confortable pour qu’il soit bien aéré  et où il ne peut pas sentir les vibrations et les mouvements. Ouvrez les fenêtres, n’utilisez pas des désodorisants et évitez de fumer. Durant les voyages, il est important de faire des pauses à intervalles réguliers lors de longs voyages. Essayez aussi de l’hydrater en le faisant boire abondamment.

Bien évidemment, les soins pour le traitement du mal de transport sont pris en charge par l’assurance de votre animal de compagnie. Cela vaut pour l’hospitalisation de ce dernier et pour le prix des médicaments ainsi que le suivi médical qui s’en suit. Le plafonnement des remboursements varie en fonction des assureurs et de la catégorie de mutuelle que vous aurez choisie.