Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Assurance chien de chasse

Le chasseur a une responsabilité une fois qu’il adopte des chiens de chasse. L’assurance responsabilité civile pour les chiens de chasse permet ainsi couvrir les risques liés à la pratique de la chasse et elle est obligatoire. Selon l’article L.423-16 Code de l’environnement, cette assurance doit couvrir les accidents corporels occasionnés par tout acte de chasse ou de destruction d’animaux nuisibles et la responsabilité civile du chasseur du fait de ses chiens. Un contrôle inopiné de cette assurance est possible si bien que le chasseur doit avoir sur lui l’attestation d’assurance avec son titre permanent du permis de chasser et de validation.

Pour l’obtention d’un permis de chasse, la responsabilité civile chasse (RC Chasse) est une garantie obligatoire. Le chasseur pourrait être tenu responsable d’un accident de chasse. Il lui faut alors cette assurance pour l’indemnisation des victimes. Pour les accidents pendant ou en dehors de la chasse, le chasseur pourrait être couvert s’il a opté pour une garantie responsabilité civile des chiens en et hors action de chasse. Cette garantie fait partie des termes de contrat assurance chasseur, RC Chasse.

Le coût minimum de cette garantie est de 18 € par mois. Un devis assurance chasse peut être obtenu avant la souscription. Ces devis montrent les détails et les limites du contrat.

En cas d’accident du chien pendant la chasse, les frais vétérinaires ou les frais liés à la perte du chien peuvent être très élevés. Une souscription à une assurance chiens de chasse peut venir compléter la RC Chasse. Cette souscription permet d’indemniser le chasseur en cas de dommages causés par le chien. La couverture de cette assurance s’étend en général vers les frais vétérinaires aux frais en cas de la perte accidentelle du chien.

Les chiens de plus de 10 ans sont généralement exclus de cette assurance. Les coûts et les montants des garanties dépendent du type de chien et du contrat. Il faut au minimum 19 € par mois pour un chien sans pedigree, 35 € pour un chien avec pedigree et 40€ pour un chien spécialisé pour les gros gibiers. Notez qu’une assurance santé chien classique est nécessaire si le chasseur veut couvrir son chien en dehors de la chasse car cette assurance n’est valable qu’en action de chasse.

 
Votre chien de chasse ne peut être assuré de la même manière que les animaux de compagnie classiques. En effet, il exécute des actions qui présentent plus de menaces et de risques que ces deniers. Ce qui explique la règlementation plus stricte de son assurance.

Assurer les tiers contre les dangers de votre chien de chasse
À savoir que l’assurance multirisque habitation est une couverture obligatoire pour les propriétaires de chiens de chasse. Ce genre de contrat propose une indemnisation des tiers en cas de dégâts ou d’accidents causés par votre animal. Ce peut être des dégâts matériels ou corporels. SI vous êtes un chasseur expérimenté, vous êtes sans savoir que la souscription à un RC Chasse est nécessaire pour des raisons de sécurité. Ceci permettra de couvrir tous les risques liés à votre activité, y compris les risques que peut présenter votre chien de chasse.

Une assurance pour votre chien
Vous ne pouvez pas vous contenter de garantir les dégâts commis par votre chien envers les tiers. Il faut aussi assurer votre animal afin de minimiser les dépenses santé. Outre les offres de couverture spécifiques proposées par les assureurs, vous pouvez également peaufiner votre assurance chasse pour qu’elle couvre ce genre de dépense. Ce qui peut impacter notamment sur les primes mensuelles que vous allez verser.

Les compagnies d’assurance proposent justement plusieurs formules aux maitres afin de leur permettre de choisir celle qui cadre le plus avec leur chien et à leur possibilité financière. À savoir que les couvertures peuvent aussi varier selon le pack choisi. Si vous décidez de passer par un comparateur en ligne d’assurance pour chien, vous devez prendre en compte le plafond de remboursements, les différentes franchises ainsi que les conditions d’exécutions du contrat. Selon les assureurs, les primes pour l’assurance chien de chasse peuvent être mensuelles, trimestrielles ou semestrielles.