Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

L’assurance chien et chat : pour la prévention du froid

Les animaux ne sont pas tous identiques. Si certains animaux montrent une résistance au froid, il faut dire que les animaux de compagnie ne font pas partie de cette catégorie des résistants au froid. L’assurance chien et chat tient compte de cela en priorisant cette prévention. Pour avoir une idée, sachez que quelques mesures servent à prévenir des nombreuses affections provoquées par le froid.

Les animaux de compagnie diffèrent des animaux sauvages, capables de résister au froid puisqu’ils vivent à l’extérieur. Les animaux de compagnie quant à eux, s’habituent à la vie de la maison, à l’intérieur. Ce qui fait qu’ils sont donc plus sensibles au froid mais également à l’humidité par rapport à d’autres animaux.

Il faut également tenir compte de la race à laquelle appartient votre animal ainsi que du type de vos animaux de compagnie. Il se peut que pour certaines races, cela peut s’avérer un réel souci, tandis que pour d’autres, le froid et l’humidité ne sont pas des problèmes majeurs car ils y sont habitués par leur environnement. Ils sont d’ailleurs plus résistants qu’on ne peut les croire.
Il est tout à fait primordial de considérer aussi les facteurs tels que l’âge et l’état de santé de votre animal de compagnie, pour connaître s’ils sont plus sensibles ou non au froid et à l’humidité. Dans la majorité des cas, la chaleur est à peu près mieux supportée par ces animaux par rapport au froid humide, difficile à supporter pour un animal domestique.

En ce qui concerne les animaux de compagnie tels que les chiens et les chats, il est possible de les habiller d’un manteau pour affronter le froid. Il ne s’agit pas ici de n’importe quel manteau, ce vêtement en question devra répondre à différents critères de confort mais aussi leur procurer la chaleur souhaitée.
Par ailleurs, ce manteau pourra également servir dans la prévention des affections liées à la baisse des températures. Il se peut que votre achat puisse bénéficier d’une prise en charge par le biais du forfait prévention de l’assurance chien chat.

Donner une alimentation plus équilibrée n’est pas tout à fait utile s’il s’agit d’un animal de compagnie sédentaire par rapport à d’autres animaux plus sportifs. L’essentiel à retenir c’est qu’il peut être possible que certains actes visant à prévenir la survenue de maladies bénéficient d’une prise en charge grâce au forfait prévention de l’assurance chien chat.
Pour pouvoir trouver la meilleure assurance destinée à votre animal de compagnie, faites usage du comparateur d’assurances chien et chat. Cet outil efficace vous permettra de vous aider dans vos recherches et de vous faire découvrir les meilleures offres du marché dans le total respect de votre budget et des besoins de votre animal.

Les animaux de compagnie sont tous aussi vulnérables que leurs maîtres, ainsi, il est important de leur accorder une attention particulière. A ce titre, l’hiver, le froid et la neige peuvent s’avérer néfastes pour la santé de son animal si ces derniers sont mal protégés. En effet, même si les chiens ou les chats disposent de poils, ils ne sont pas pour autant tous en condition pour venir à bout des éléments.
Lorsque la température chute, notamment à partir de 5°C, un animal domestique est sujet, tout comme son maître, à différentes maladies liées au froid et à l’humidité. Certains critères sont à prendre en considération : la race, la taille, la corpulence et l’âge de son animal de compagnie. A l’exemple des chiens, un chien à poils longs et à fourrure épaisse résiste généralement mieux au froid qu’un chien à poils courts et à corpulence mince, comme un chien de grande taille sera plus résistant qu’un autre plus petit. Du fait du dérèglement de sa capacité de thermorégulation, un animal en surpoids aura par ailleurs plus de mal à lutter contre le froid qu’un animal en meilleure santé. En ce qui concerne l’âge, les animaux deviennent plus fragiles et plus vulnérables au froid au fur et à mesure qu’ils vieillissent.
Par ailleurs, les oreilles des animaux de compagnie nécessitent d’être protégés, puisqu’une exposition trop importante au froid risque d’altérer la circulation sanguine au niveau des pointes, qui risquent de tomber à la longue. En ce qui concerne les coussinets, ils peuvent êtres sujets à des engelures au contact d’un sol gelé, ce qui peut entrainer des déchirures de la peau. Il est également important de prendre des précautions lorsqu’il neige. En effet, l’ingestion de neige par un animal domestique peut, par exemple, provoquer chez ce dernier divers troubles digestifs. De même, l’accumulation de neige ou de glace sur le pelage d’un animal à poils peut provoquer des sensations de douleurs voire des lésions cutanées.