Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Les avantages et les inconvénients de l’assurance chien

Il est souvent probable qu’un propriétaire d’un chien se trouve face à quelques imprévus ou maladies, nécessitant des importantes dépenses. C’est dans des circonstances pareilles qu’une mutuelle chien soit utile. En effet, cette dernière offre une prise en charge des dépenses engendrées par l’intervention du vétérinaire.

La mutuelle pour chien est exactement pareille à la mutuelle santé destinée à l’homme. En effet, c’est une compagnie d’assurances qui la propose, et celle-ci couvre les dépenses de santé générées par le maître du chien, telles que pour les examens, l’hospitalisation, les vaccinations, etc. Le type de remboursement dépendra de la formule choisie par le propriétaire du chien, la prise en charge des frais occasionnés aux soins de leur chien sera en totalité ou en partie.

Afin de pouvoir souscrire à une assurance chien, il faut tout d’abord respecter certaines conditions. Effectivement, tous les chiens ne peuvent pas être souscrits à une assurance. Cependant, la souscription des chiens de catégories 1 et 2 à une assurance est obligatoire.

Il est exigé que le chien soit reconnu par son tatouage ou par une puce électronique. En tout cas, seule la puce électronique est acceptée lorsque l’animal se déplace ou voyage avec son propriétaire en Europe. L’âge minimum requis est de 3 mois et le plafond d’âge est fixé de 8 à 10 ans. Dernièrement, plus exactement ces huit dernières années, trouver une assurance santé pour chien est de plus en plus compliqué. Il est également à savoir que le chien doit être vacciné, notamment le vaccin contre la rage ou le typhus. Il est aussi nécessaire que celui-ci soit en bonne santé.

Les assureurs proposent actuellement des assurances santé pour les chiens. Une offre qui commence à intéresser de plus en plus de maitres-chiens de nos jours. Mais est-ce réellement une bonne idée ? Le point.

Les avantages d’une assurance chien
Une assurance chien permet de garantir la sécurité et la bonne santé de votre animal de compagnie. Les chiens, et notamment les plus jeunes, ne manquent pas de se blesser fréquemment. Les dépenses pour les soins peuvent donc être exorbitantes si vous n’avez pas d’assurance. Les prestataires ont fait quelques modifications dans leur offre récemment. Notamment, les maitres peuvent personnaliser les contrats en fonction des caractéristiques de leurs chiens : stérilisés ou non, chiens sportifs ou non, races, etc. Ce qui permet un accompagnement optimal des animaux.

La souscription à ce genre d’offre est désormais exempte de visite médicale. Il suffit de remplir le formulaire en ligne en quelques clics. Le tout ne vous prend que quelques minutes. Pour comparer les offres des assureurs, et être sûr notamment de profiter du meilleur rapport qualité-prix, vous pouvez aussi compter sur les comparateurs en ligne.

Les inconvénients d’une assurance chien
Il faut savoir que comme pour n’importe quel contrat d’assurance, l’assurance pour les animaux de compagnies constitue des dépenses en plus que vous devez réaliser par mois. En effet, vous devez vous acquitter des cotisations mensuelles si vous souhaitez profiter de la couverture des assureurs. En outre, vous devez respecter la liste des spécialistes imposée par les assureurs pour les soins de votre chien. Ce qui peut parfois s’avérer peu pratique.

De plus, vous ne pouvez pas assurer n’importe quel chien. Les offres des assureurs ne commencent que vers l’âge de 2 ans minimum. En fonction de la vieillesse de votre animal, les cotisations peuvent être parfois exorbitantes.

Comme ce qui est avancé ci-dessus, toutes les races n’auront pas l’occasion d’adhérer à une assurance. En effet, beaucoup de compagnies d’assurance ne prennent pas en charge les chiens d’attaque, tel que le pit-bull. Ces compagnies d’assurance seront également en mesure de rompre le contrat lorsque les chiens arrivent à un certain âge, précisément, après leur 10 ans, dans ce cas, les garanties ne prennent plus effet.

En général, les compagnies d’assurances remboursent les frais liés aux interventions chirurgicales du chien. Toutefois, ce n’est pas toutes les opérations qui seront valables. Par exemple, la coupe de la queue ou de l’oreille ne figure pas dans la liste des garanties. Il peut arriver que certains animaux soient beaucoup plus susceptibles que d’autres. Effectivement, ces derniers se trouvent souvent face à toutes sortes de maladies ou interventions chirurgicales. Le cas échéant, le mieux c’est que le maître choisisse une garantie bien garnie, soit la cotisation maximale annuelle proposée au sein de l’assurance.

Il existe un large choix offert par les assureurs concernant les formules de garanties adaptées à tout type de besoins. Cependant, il est indéniable que pour une formule riche en garanties, le coût mensuel suivra systématiquement le cours. En général, une formule complète offre une garantie de remboursement des dépenses liées aux soins du chien, les consultations chez le vétérinaire et s’étend jusqu’à l’assistance.