Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Mutuelle pour chien : repérer un cancer

Pensez-vous que seuls les êtres humains sont concernés par le cancer ? Non, les animaux aussi pourraient bien être victimes de cette maladie. Toutefois, il est tout à fait possible de le soigner si la pathologie est détectée à temps. Alors, si vous constatez les 10 signes suivants chez votre animal, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour confirmer l’existence ou non d’un cancer. Zoom sur le cancer chez les chiens.

Comme signe physique, les grosseurs doivent vous alerter. Dès que vous constatez leur présence sous la peau de votre chien, vous devez – sans attendre – consulter votre vétérinaire. Il pourrait bien tout simplement s’agir d’un kyste qui nécessiterait une ablation.

Comme les grosseurs, la mauvaise haleine n’est pas forcément un signe de cancer. Elle peut être due à un manque de brossage régulier ou à des problèmes de digestion. Toutefois, cela peut correspondre à une tumeur de la bouche. Il faut se poser la question : est-ce qu’il y a des saignements dans la bouche de votre chien ?

Si vous apercevez la perte de poids chez votre chien et si elle est subite, peut-être que ce n’est que due à un léger malaise, mais un petit rendez-vous chez le vétérinaire est quand même conseillé.

Si vous remarquez que votre chien perd l’appétit, une visite chez le vétérinaire s’avère indispensable.

Votre chien passe la plupart de son temps à dormir ? Réagissez parce que ce n’est pas normal. Bien sûr, certains chiens sont de caractère calme, mais une certaine nonchalance doit tout de même vous alerter.

Voici des symptômes relativement à surveiller : essoufflement, toux, respiration sifflante. Là, il s’agit peut-être d’un cancer du poumon.

Vous constatez des plaies qui n’arrivent pas à se cicatriser ? Pas de temps à perdre. Emmenez votre chien chez le vétérinaire !

Diarrhée ou vomissements fréquents ? Cela mérite également un petit tour chez le vétérinaire !

Voilà encore un autre signe d’alerte : si les gencives deviennent plus blanches, une anémie, le cancer ou d’autres maladies pourraient en être l’origine. Pour prendre soin de vos petits compagnons, une visite chez le vétérinaire est toujours nécessaire en cas des signes bizarres ou inhabituels. Est-ce que vous avez déjà songé à souscrire une mutuelle chien chat pour obtenir un remboursement ?

Les chiens aussi peuvent tomber malades. Outre les petits soucis comme les blessures ou autres, ils peuvent être victimes de cancer. Certaines maladies graves de ce genre sont plus fréquentes que d’autres. En voici quelques-unes.

Le lymphome
On enregistre, pas moins, de 100 000 cas de lymphome par an et par département en France. Ce cancer, aussi appelé le « cancer des ganglions » est l’un des plus répandus dans le pays. Les spécimens qui en sont touchés peuvent présenter des signes de fatigue, des fièvres, des sueurs nocturnes, des toux et des maux de ventre, mais aussi des démangeaisons.

Puisque le lymphome des chiens est très courant et les praticiens et les experts en la matière sont de plus en plus nombreux de nos jours – c’est donc un cancer qui se traite très bien avec de la chimiothérapie.

Les cancers de la peau
Les cancers de la peau toucheraient en moyenne 45% des chiens par an. Ils font également partie des maladies les plus prises en charge chez les vétérinaires. Les tumeurs de ce genre peuvent se décliner en plusieurs sortes :

  • la mastocytome ou réaction allergique et inflammatoire de la peau ;
  • les mélanomes ou pigmentations de la peau ;
  • le firbosarcome ou cancer sous-cutané ;
  • les carcinomes épidermoïdes, etc.

Selon le cas, les cancers de la peau chez les chiens peuvent également être traités. Il faudra cependant une visite chez les vétérinaires pour confirmer le diagnostic et trouver les bons traitements.

Les tumeurs internes
En fonction des chiens, les tumeurs internes peuvent constituer de grands risques ou non. On parle notamment des cancers de la bouche, des cancers des os, des cancers de l’intestin ou encore des ovaires et des testicules.