Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Les aliments qu’un chat ou chien ne doit pas manger

Les animaux domestiques comme le chat et le chien ont toujours tendance à manger tout ce qu’ils voient à cause de leur gourmandise. Le propriétaire doit leur donner une nourriture adaptée, c’est-à-dire une alimentation saine qui ne risquerait pas de nuire à leur santé et qui leur permet d’avoir un développement normal.

Il est important de savoir que les aliments qu’un être humain consomme ne sont pas forcément adaptés aux animaux. Une personne est capable de distinguer les produits qui ne lui conviennent pas. Ce qui est le cas contraire chez les animaux. Pour cela, le propriétaire doit connaître les aliments à éloigner à tout prix des animaux de compagnie.

Le chocolat est un aliment extrêmement dangereux pour un chien ou un chat. Un petit chien pesant dans les 5 kilos peut être tué en consommant une tablette. Dans ces types de produits, le sucre est remplacé par Xylitol. C’est un produit très utilisé dans les légumes ou fruits et surtout dans les sucreries. Pour les chats, ce produit peut ne présenter aucun danger, mais pour les chiens, il engendre des problèmes de reins ou de foie s’ils en consomment trop.

Il est important de connaître que certains animaux ne supportent pas bien les produits laitiers comme le fromage, le lait ou le beurre. Un petit test est nécessaire pour voir l’effet sur l’animal. Les mauvaises habitudes, donner les restes de repas aux animaux par exemple, sont vivement déconseillées. Certains produits sont mauvais pour leur santé, comme les aliments à base de vin, les restes de poisson, l’ail et l’oignon cuits.

Une incitation à l’excès pour les animaux constitue aussi une attitude nuisible. Il est important d’accorder beaucoup d’attention à la santé et au bien-être de son animal domestique, même si une bonne mutuelle chien chat offre un moyen pour consulter un vétérinaire.

1. Les Raisins
Les raisins, frais, secs ou de Corinthe, ne sont pas bons, voire dangereux, pour les animaux domestiques. Le docteur Lloyd Keddie, président de l’Association canadienne des médecins vétérinaires, affirme qu’un seul raisin peut provoquer une insuffisance rénale aigüe chez les chiens et les chats.
2. Les nourritures crues
Les aliments crus peuvent entraîner un risque de bactéries E. coli et de salmonelle. Ce risque peut affecter les propriétaires, surtout ceux qui sont très sensibles comme les personnes âgées ou les petits enfants. La bactérie peut se transmettre de l’animal à l’homme ou vice versa.
3. La ciboulette, les oignons et l’ail
Les oignons, la ciboulette et l’ail peuvent bien provoquer une anémie, une insuffisance de globules rouges chez votre animal de compagnie. Pourtant, une petite consommation ne présente pas beaucoup de risque mais il est préférable d’éviter ces aliments.
4. Les boissons alcooliques
Les boissons alcoolisées présentent les mêmes effets tant chez les hommes que chez les animaux. Le vin, la bière et l’alcool provoquent des effets insidieux chez l’animal. On peut citer l’intoxication alcoolique, des vertiges et un manque de coordination
5. La pâte à la levure
En consommant de la pâte à la levure, votre animal de compagnie peut avoir une énorme douleur d’estomac. En effet, elle peut engendrer une contraction de l’abdomen, car l’estomac peut se dilater. La fermentation de la levure peut aussi causer une intoxication alcoolique.
6. Les os de poulet
Les os de poulet sont des os mous, alors il ne faut jamais les donner à l’animal de compagnie car ils se brisent et peuvent bien déchirer le larynx, l’œsophage et l’estomac.
7. Le Xylitol
Les aliments contenant le Xylitol, tels que la gomme, les pastilles de menthe pour l’haleine et les pâtes dentifrices, provoquent un dégagement excessif d’insuline et entraînent une insuffisance de sucre sanguin chez les chiens,. Le docteur Keddie affirme que le fait qu’un animal en avale une petite quantité suffit de provoquer de la faiblesse et des convulsions. Ce produit est donc fortement déconseillé pour les chiens. Il ne représente pas un grand danger pour les chats cependant, il est important de l’écarter pour éviter tout risque.
8. La viande de bœuf et le poisson
Il existe des aliments auxquels les chats sont allergiques. Certains aliments, comme le poisson et le bœuf renfermant une protéine peuvent bien provoquer des démangeaisons dermatologiques. Les aliments gras sont à éviter pour les chiens, car ils peuvent causer la pancréatite, une maladie se manifestant comme une sensibilité abdominale, un manque d’appétit et des rejets réitérés.
9. Le thé, le café et les sodas
Les boissons contenant de la caféine sont nuisibles pour les animaux domestiques. Le café, le thé, les sodas peuvent provoquer chez les chiens et chats une tachycardie entraînant une angoisse pathologique.
 
10. Les noix de macadamia
Les noix de macadamia entraînant des tremblements, des vomissements, de la dépression et une faiblesse chez les chiens sont vraiment à écarter de leur nourriture.

Pour le bien de votre animal de compagnie, écartez ces aliments et mettez vos déchets hors de la portée de vos animaux. Evitez de laissez votre sac sur le parquet, car votre animal peut découvrir des friandises ou de la gomme. Vous devez connaître son poids normal, les aliments ainsi qu’il a consommé lors de la consultation chez le vétérinaire si celui-ci ne se porte pas bien.

En général, un régime alimentaire est choisi selon l’habitude alimentaire et le comportement d’un animal, par exemple un animal carnivore ou un animal herbivore. Cependant, un régime alimentaire se définit par la façon dont l’organisme peut s’alimenter. Plus précisément pour le chien, le régime alimentaire doit être administré sérieusement pour qu’à l’âge adulte, il se portera très bien.

Pour un chien, ou un chiot, le régime alimentaire doit contenir certains éléments nutritifs comme les protéines, les lipides et les glucides. Il faut bien doser la combinaison, surtout qu’il s’agit d’une chienne gestante ou d’une chienne allaitante. Pour éviter les problèmes de santé, le régime alimentaire du chien doit contenir des vitamines et des nutriments en quantités suffisantes.

Avis à tous les propriétaires de chien : les régimes alimentaires à base de viandes, les nourritures basées sur des restes de viande, peuvent être des repas déséquilibrés et peuvent manquer de fibres. Tel régime n’est pas du tout recommandé afin de préserver la santé du chien. Il faut également éviter certains légumes qui sont toxiques pour le chien, par exemples : les épinards, les oignons, le soja, l’ail, les haricots, la betterave, le maïs. Autant que possible, il faut suivre le régime alimentaire proposé par le vétérinaire qui est vendu en son cabinet ou dans les supermarchés. Ces repas sont équilibrés et permet un régime alimentaire strict selon la race du chien, son âge et sa situation spécifique. Les proportions à donner sont à respecter selon les instructions du vétérinaire, ou bien lire la notice sur l’emballage du repas.

Outre les catégories de repas qui définissent le régime approprié pour le chien, il y va également le mode d’administration. D’abord, il faut éviter la surconsommation. Le chien doit prendre son régime alimentaire à heure fixe. Le chien doit avoir de l’eau à sa disposition continuellement. Le régime alimentaire doit être strict pour le chien pour des raisons, telles que : le contrôle du poids, le respecter des caractéristiques (espèce, âge, santé), autant que possible, le régime alimentaire du chien doit être donné sous surveillance du propriétaire.