Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Les risques d’empoisonnement fréquents des chiens et des chats en été

Les risques d’empoisonnement sont nombreux pour les chiens et les chats, particulièrement durant l’été. La gravité peut varier d’un animal à un autre ou de l’origine de l’intoxication. Une liste des plantes ou d’autres produits toxiques sera présentée dans cet article afin que les propriétaires puissent prendre les mesures appropriées.

Les réactions à un empoisonnement chez le chien ou le chat peuvent apparaître plus tardivement. Cela pourrait amener les propriétaires de ces animaux à prendre des mesures en retard. L’idéal serait d’être témoin de l’intoxication. Un simple changement de comportement du chien ou du chat pourrait suffire à alerter le propriétaire. D’autres symptômes peuvent survenir comme une crise diarrhéique, des vomissements, un état de somnolence permanente ou une baisse d’appétit, etc. L’apparition d’un de ces symptômes doit inciter le propriétaire à amener d’urgence l’animal chez le vétérinaire car des réactions tardives pourraient avoir de graves conséquences.

Suite à l’empoisonnement du chien ou du chat, les frais de soins sont pris en charge par l’assurance santé animale (mutuelle pour chien et mutuelle pour chat). Ces frais incluent le traitement, les contrôles et le suivi, et éventuellement les frais d’hospitalisation. La liste ci-après n’est pas exhaustive. Elle présente quelques exemples des risques les plus fréquents en été.

On peut citer principalement le laurier rose, l’hortensia (très dangereuse avec un poison voisin du cyanure), le lis, le bégonia, la digitale, l’aloès, le delphinium ou pied d’alouette, etc. Le raisin pourrait causer de graves problèmes de reins quand il est consommé en grande quantité. Les noyaux sont à éviter, surtout les noyaux durs comme ceux des abricots. Il faut éviter aux chiens et chats d’ingurgiter certains produits ménagers ou de jardinage qui peuvent leur être toxiques. Parmi ces produits, on peut citer les produits d’allumage des barbecues, les produits pour éliminer les nuisibles du jardin (rats, escargots, limaces et fourmis), les insecticides et les engrais. Ce qu’il faut faire ou ne pas faire en cas d’intoxication :

  • ne pas faire boire du lait à l’animal
  • ne pas le faire vomir
  • ne pas donner un médicament pour les humains
  • amener l’animal en urgence chez le vétérinaire, et dans la mesure du possible, apporter la plante ou le produit (tout au moins l’étiquette) ingéré.


Outre les allergènes, les chiens peuvent s’empoisonner facilement. Ils utilisent en effet leur bouche pour transporter plusieurs choses en plus de manger. Ce qui les expose à plus de risque d’empoisonnement. Il importe donc pour les maîtres d’apprendre les bons gestes afin de prévenir les risques d’un empoisonnement chez leurs chiens.

Comment savoir si votre chien s’est empoisonné ?
Les chiens peuvent s’exposer à de nombreux produits toxiques : aliments, plantes, produits chimiques, mort aux-rats et bien d’autres encore. Ce peut être à cause de l’inattention du maître ou simplement parce que le chien adore explorer les environs. En tous les cas, en cas d’empoisonnement, il y a des signes qui ne trompent pas :

  • Diarrhée ou vomissement parfois avec du sang
  • Hyper salivation
  • Perte d’équilibre
  • Tremblement
  • Toux
  • Gémissement
  • Saignements, etc.


Les symptômes commencent leur apparition quelques heures après avoir avalé le poison et s’aggravent au fur et à mesure qu’elle progresse dans l’organisme de l’individu.

Les gestes à adopter
Bien évidemment, en cas d’empoisonnement de votre chien, vous devez rapidement consulter un vétérinaire qui en trouvera l’origine et proposera des remèdes. Mais afin de sauver la vie à votre animal de compagnie, il y a des gestes de premiers soins à appliquer. Notamment, vous devez tout mettre en œuvre pour que votre ami régurgite la substance en question. Pour ce faire, prenez simplement 5 ml d’eau oxygénée que vous allez lui faire boire tous les 15 minutes environ. Si vous n’avez pas ce qu’il vous faut à portée de main, prenez de l’eau et du sel : ½ verre pour 1 c.à.s de sel.
Contrairement aux idées reçues, donner du lait n’est pas une bonne idée. Cela n’apporte rien pour améliorer l’état de votre chien.

Plusieurs centres spécialisés contre les intoxications sont ouverts aux propriétaires pour les cas d’urgence ou juste pour donner des conseils. C’est le Centre National d’Information Toxicologique Vétérinaire ou CNITV dont la mission est de fournir toutes les informations utiles concernant les intoxications des animaux. Ci-après les numéros de téléphone de ces centres :

  • CNITV- Lyon (ouvert 24h/24). Tél: 04 78 87 10 40
  • CNITV- Alfort (du lundi au vendredi 9h à 17h). Tél: 01 48 93 13 00
  • CAPA- Nantes (ouvert 24h/24). Tél: 02 40 68 77 40
  • CNITV- Toulouse (du lundi au vendredi 9h à 17h).Tél: 05 61 19 39 40