Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

La cyanose chez le chat : causes et traitement

La cyanose chez le chat : causes et traitement

La coloration bleuâtre de la peau, de muqueuse ou de la langue d’un chien peut être causée par une oxygénation insuffisante de l’organisme. Le symptôme requiert une prise en charge urgente. Dans cet article, nous allons faire le point sur les causes et traitement de la cyanose chez le chat et chien.

Le sang circulant dans les artères et les veines est rouge. Si la quantité d’hémoglobine liée à l’oxygène est insuffisante ou s’il contient trop de CO2, sa couleur devient plus sombre, avec une nuance de marron. Quand le sang transporté par les vaisseaux est très peu oxygéné, l’animal affiche alors une coloration bleue bien visible de la peau, de la langue ou de muqueuse. La diminution de l’oxygène dans le sang de l’animal peut être causée par plusieurs raisons :

  • son poumon peut être obstrué par un corps étranger, par une œdème pulmonaire etc.
  • il est confiné dans un environnement toxique ou manquant d’air.
  • il souffre d’une pathologie pulmonaire, d’une insuffisance cardiaque ou d’une modification de l’hémoglobine.
  • la circulation de son sang n’est pas assez vite. Cette baisse de débit sanguin entraîne le vidage rapide de l’oxygène sanguin.
  • il est victime d’une intoxication en avalant un médicament ou un solvant domestique par exemple.
  • sa fonction respiratoire a une défaillance. Il se peut aussi que l’animal ait ingéré un objet qui l’empêche de respirer correctement.

Quelle que soit la cause, la coloration bleutée anormale doit alerter le propriétaire de l’animal et il est nécessaire d’amener le chien ou le chat chez le vétérinaire. Ce dernier fera le diagnostic nécessaire et prescrira le traitement efficace. On parle d’une coloration bleuâtre anormale lorsque l’animal ne vient pas de lécher un pot de myrtille ou s’il n’est pas issu de la race de Chow-chow.

La manifestation la plus visible de la cyanose est la coloration bleu-violacée de la peau ou de muqueuse. Notons au passage qu’on distingue deux types de cyanose :

  • la cyanose centrale due au dysfonctionnement du cœur et des poumons ou due à une pathologie cardiaque. L’animal aura des muqueuses et la langue bleue.
  • la cyanose périphérique : qui concerne uniquement la peau et ses extrémités comme les pattes. Ces petits vaisseaux ressentent beaucoup plus le manque d’oxygénation et changent de couleur.

Les signes cliniques de la cyanose chez les animaux de compagnie sont la coloration bleue de la langue, de la muqueuse, de babines, de la peau ainsi que d’autres signes comme la toux bruyante, les difficultés respiratoires. L’animal peut émettre aussi des gémissements rauques et un manque d’énergie.

Le premier réflexe consiste à appeler le vétérinaire pour lui demander conseil. Prenez aussi le temps de vérifier si son collier n’est pas trop serré ou s’il n’y a pas un objet qui obstrue sa respiration. En attendant l’intervention du vétérinaire, il faut allonger l’animal sur le flanc et l’éloigner de l’atmosphère nocive. Dans tous les cas, il faut éviter de le faire manger ou boire de l’eau, de lui faire vomir ou de lui faire un massage cardiaque. Seul le vétérinaire est apte à décider sur le traitement à mettre en œuvre pour traiter la cyanose.   En fonction de l’état de l’animal et du résultat du diagnostic, il peut prescrire la ré-oxygénation, l’hospitalisation voire l’intervention chirurgicale. La souscription à une assurance chat et chien permet de bénéficier d’un meilleur remboursement des frais des actes médicaux et chirurgicaux. Le « comparateur assurance chien et chat » sur ce site aide à dénicher rapidement la meilleure couverture en termes de cotisation et de prise en charge.