Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Des soins spécifiques pour son chien ou chat en automne

Avoir un animal de compagnie peut être une bonne idée pour sortir de la solitude ou simplement pour responsabiliser davantage vos enfants. Et entre toutes les possibilités du marché, le chien reste le plus prisé actuellement. Mais attention, c’est un être vivant à part entière qui peut avoir des accidents et des besoins.

Durant cette période, les puces et les tiques refont surface de façon intense. En outre, cette saison favorise aussi l’apparition des certaines parasites, telles que des aoûtats, teignes… Ce changement de climat provoque également les chutes de poils assez sévères (mue). L’humidité qui accompagne cette saison entraîne en outre, les douleurs et l’arthrose chez les chiens et chats.

En printemps, et d’autant plus qu’en automne, l’invasion des puces et les tiques est le plus intense. Face à cela, il est nécessaire de surveiller régulièrement son chien ou son chat et de procéder également à un renouvellement des traitements antiparasitaires.

C’est également la saison de la mue (chute des poils). A cet effet, il vaut mieux augmenter le rythme de peignage ou de brossage. C’est surtout la hausse de température qui survient à cette période qui accélère davantage ce phénomène de « mue ». C’est pourquoi on voit souvent les chiens et chats se “coller” contre les appareils émettant de la chaleur, tel qu’un radiateur!

Durant la saison d’automne, encore plus de parasites peuvent déranger les animaux domestiques. Il s’agit précisément des aoûtats qui se multiplient en début du mois d’avril jusqu’en octobre. L’antiparasitaire qui est utilisé pour éliminer les puces et les tiques peuvent entièrement être utilisé contre ces autres insectes néfastes. Pour plus d’informations, consultez le vétérinaire. En outre, le traitement est différent selon l’âge et le mode de vie des animaux de compagnie. Dans tous les cas, le vétérinaire est le mieux placé pour conseiller sur le traitement adapté, soit de l’usage de l’antiparasitaire.

En cas d’infestation du chat ou du chien (par des démangeaisons, lésions…), la prescription du vétérinaire peut se porter sur un corticoïde ou un anti-inflammatoire avec un shampooing ou produit type spray en supplément, pour lutter efficacement contre ces aoûtats. Les dépenses liées à la consultation et les soins à cet effet sont couverts par la mutuelle pour animaux.

Pour ce qui est des achats de traitements antiparasitaires, une possibilité de financement est prévu au moyen du forfait prévention. Déjà, il est à signaler que ce produit est à acheter tous les mois, cette garantie est parmi celles présentent dans certaines formules d’assurance santé animale.

Il existe aussi d’autres parasites qui sont intensément infectes en automne: la teigne. Les chiens et les chats peuvent tous deux en être victimes. Pourtant les premiers symptômes ne se remarqueront qu’en octobre. Encore, la meilleure prévention est d’inspecter sévèrement toutes les parties de l’animal, et voir tout ce qui n’est pas normal. Dans le cas où l’animal est victime de la teigne, le mieux serait de le faire consulter.

Comme le cas pour un humain, la changement brusque de température et l’humidité sont des facteurs déclenchant des douleurs articulaires. Plusieurs traitements sont prévus à cet effet qui sont bien entendu pris en charge par la mutuelle pour chien et mutuelle pour chat afin de soigner l’arthrose. Ce ne sont pas forcément les animaux âgés qui sont les plus sensibles à cette maladie.

Quelques mesures peuvent être prises pour les chiens victimes de l’arthrose: lui faire faire un échauffement avant une course, prévoyer un manteau s’il est sensible au froid, l’essuyer après la balade s’il s’est mouillé… à noter que les promenades sont importants pour le bien-être de ces derniers. Le plus important est de respecter son rythme.

Vaccination, soins vétérinaires, suivi médical, hospitalisation, accidents en tout genre, décès et euthanasie, etc. : les biens peuvent avoir des besoins médicaux importants. Désormais, les maitres doivent également investir dans différents équipements obligatoires pour leur assurer un bienêtre optimal chez eux : niches, colliers, accessoires de dentition, produits anti poux et anti puces, etc. Sans compter que quand vous adoptez un chien, vous devez acheter une puce pour son identification et lui mettre un collier.

Le cout relatif aux soins
Outre le prix de l’animal en lui-même, adopter un chien peut vous couter cher. Voici quelques chiffres approximatifs à connaître :

  • 40 euros pour les consultations vétérinaires
  • 90 euros par an pour les vaccinations
  • 100 à 200 euros pour la stérilisation
  • 90 euros pour le dressage
  • 70 euros pour les puces électroniques et les signes distinctifs
  • 100 euros pour les analyses
  • 500 euros en cas de radio
  • 60 euros pour l’euthanasie
  • 200 euros pour l’incinération

Une assurance santé pour minimiser les dépenses
Pour minimiser les dépenses, notamment en ce qui concerne les soins de votre animal de compagnie, on vous conseille une assurance santé pour chien. C’est une prestation disponible pour 3 ou 4 euros par mois en moyenne auprès des entreprises d’assurance classique pour les chiens de plus de 3 ans.