Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Qu’est-ce que l’assurance chien ne pourrait pas couvrir ?

En général, l’assurance chien prend en charge toute ou une partie des dépenses liées aux traitements médicaux de votre chien. Il faut dire qu’elle permet de réduire les frais de soins des chiens. L’assurance pour chien couvre les accidents, les vaccins, l’hospitalisation et même les différents suivis médicaux de votre animal. Mais attention, les maladies chroniques, héréditaires et congénitales ne sont pas couvertes. Elles sont considérées comme des « vices rédhibitoires ». Donc, avant de prendre la décision de souscrire à un contrat de santé pour votre chien, il faut savoir préalablement ce qu’elle n’est pas en mesure de couvrir afin de ne pas se tromper sur certaines formules.

La compagnie d’assurance ne prend pas en compte la prise en charge d’animaux atteints de maladies chroniques, héréditaires ou congénitales. Il y a aussi les maladies que l’on qualifie de vices rédhibitoires et qui sont non couverts par l’assurance chien. D’un autre côté, le propriétaire se verra lui-même contribuer aux opérations chirurgicales de petite envergure et ne présentant qu’une infime urgence pour la compagnie couvrant son animal telle que la castration ou l’arrachage de ses dents de lait.

Admettons que votre chien présente des troubles du comportement, de ce fait, les soins y afférents ne feront pas l’objet d’une prise en charge par l’assureur. En outre, pour les afflictions subies par le chien en raison des mauvaises conditions de vie qu’il a pu mener dans l’endroit où il a été élevé tels que les blessures faisant suite à un combat organisé, elles ne sont pas non plus couvertes par la compagnie. Il en est de même pour les diagnostics, les bilans et les différents soins de déparasitage du chien (ascaris, ténias, ankylostomes et vers du cœur).

Les chiens peuvent aussi présenter des troubles du comportement. Pour y remédier, des traitements sont disponibles dont notamment le dressage de ces derniers. Mais attention, ce genre de soin sera uniquement de votre prérogative. Les assureurs se déchargent totalement des frais affectés aux maladies liées à l’élevage de l’animal.

Par ailleurs, le mauvais comportement de l’animal peut entrainer quelques complications dans les prises en charge des frais de soins et d’hospitalisation de ce dernier par l’assureur. Tout dépend de s’il s’agit réellement d’un accident ou du résultat du manque de dressage de ce dernier. C’est également le cas pour la couverture de certaines maladies parasitaires comme les Ascaris, les ténias, etc.

En ce qui concerne les dépenses liées au toilettage et aux baignades de son chien, il appartient au propriétaire seul de s’en acquitter car celles-ci ne sont pas proposées dans les garanties du contrat. Il en est de même pour le détartrage, le nettoyage des dents et le déparasitage externe de nos compagnons à quatre pattes (puces, poux, tiques). Toujours dans ce même contexte, il n’appartient pas non plus à l’assureur de s’occuper des soins de chirurgies liées à l’esthétique de l’animal comme la coupe des oreilles, les régimes alimentaires spéciaux destinés à rendre l’animal plus fort comme les vitamines, les minéraux, les aliments spéciaux ainsi que les compléments alimentaires.

Pour ce qui est des opérations chirurgicales, les assureurs peuvent participer aux frais, mais en respectant certains plafonds. Les remboursements varient en fonction de votre profil d’assuré et votre assureur ainsi que la qualité de votre contrat d’assurance. En outre, les compagnies d’assurance prendront également en compte de l’urgence de l’opération pour estimer leur participation dans les frais. Le but étant de se protéger des abus de certains vétérinaires et maitres.

Il est alors conseillé de ce fait, d’acquérir les informations concernant les exclusions et les clauses avancées dans le contrat avant de souscrire à une assurance pour animaux de compagnie en l’occurrence pour les chiens et chats. La grille tarifaire de cette sorte de couverture se modifie en prenant en considération les facteurs suivants : l’âge de votre chien, sa race et le lieu où vous habitez. Pour vous aider à dénicher une assurance chien à moindre coût, faites usage d’un comparateur d’assurances en ligne qui vous guidera vers une assurance répondant à la hauteur de vos attentes que ce soit aux besoins de votre animal ou en rapport avec vos moyens.