Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Assurance dédiée aux animaux : quels sont les domaines remboursés ?

Le degré de remboursement et les prestations varient en fonction de la formule choisie par le souscripteur et dépendent aussi de chaque établissement. Par ailleurs, il est nécessaire de savoir que l’assurance santé et la responsabilité sont deux types d’assurances qui offrent des protections différentes.

Il est quand même primordial de savoir que le remboursement repose sur l’assurance santé choisie. Sur le marché de l’assurance, il existe aussi bien un immense choix d’offres de garanties que de compagnies d’assurance. Et chacune de ces compagnies fait en sorte que les souscripteurs optent pour leurs formules, dont les unes aussi alléchantes que les offres. Le demandeur doit donc bien comparer les offres qui lui conviennent afin de trouver la formule qui correspond aux besoins de son animal. Ainsi, il peut opter pour une compagnie qui propose un remboursement total des soins. En d’autres termes, la prise en charge est basée précisément sur un pourcentage, selon le contrat signé.

Bien qu’il existe de nombreux types d’offres, une compagnie d’assurance santé destinée aux animaux prend toujours en charge les frais liés aux actes de prévention de ces animaux, notamment en cas d’accident ou de maladie. Les frais relatifs à la prévention incluent la visite médicale de l’animal chaque année, la consultation chez un vétérinaire, l’injection, les vaccins, l’ordonnance de produits pour animaux, ou même l’identification.

Pour ce qui est des frais de santé de l’animal, outre la couverture en cas d’accident, ils incluent le coût de consultation, les analyses en laboratoire, la prescription médicale, les frais de séjours en hôpitaux, la chirurgie, la radiographie et le transport en ambulance. Tout cela dépend, en effet, de la formule choisie par le souscripteur. Celle-ci déterminera le taux de remboursement de ces prestations.

La souscription d’une assurance responsabilité civile est tout à fait possible pour les propriétaires de certains animaux, notamment les nouveaux animaux de compagnie (Nac) et les chiens. Il en est de même dans certains cas pour les chevaux. Ce type d’assurance est surtout recommandé pour les personnes qui possèdent des animaux qui sont susceptibles de causer de graves dégâts. D’ailleurs, ces personnes propriétaires d’animaux de catégorie 1 ou 2 sont obligées de souscrire à cette assurance responsabilité civile.

Si un propriétaire est souscrit à une assurance responsabilité civile, la compagnie rembourse les dommages provoqués par l’animal, quel que soit la situation. Sachant que le propriétaire est tenu responsable des dégâts causés par l’animal, il est donc de son devoir de réparer ces dommages. Ces actes sont totalement ou partiellement pris en charge par la compagnie d’assurance responsabilité civile, selon le type de contrat. Par ailleurs, il est utile de savoir que la de réparation de ces dégâts peuvent coûter plus de mille euros selon leur gravité.

Les dégâts causés par un animal sur une personne peuvent s’agir, notamment, d’un coup de griffe ou d’un coup de patte (chat), d’une morsure (chien). Par contre, les dommages ne sont pas vraiment classés par catégorie.

Bien choisir une assurance santé pour son animal, c’est de bien prendre en compte l’état de santé de celui-ci ainsi que de ses besoins. Pour ceux qui possèdent un Nac ou un chien, il est toujours recommandé de souscrire à une assurance responsabilité civile vu que les tarifs de réparation de dégâts sont susceptibles d’augmenter rapidement. De plus, le remboursement assuré par cette assurance complète celui de l’assurance santé et ne coûte que quelques euros de plus à verser mensuellement.

Il est donc nécessaire de bien effectuer une comparaison entre les différentes propositions de garanties et de tarifs sur le marché de l’assurance santé pour les animaux. Pour cet effet, il est possible d’obtenir gratuitement des devis pour confronter les tarifs et les formules qui peuvent varier de moins complètes à vraiment complètes.

L’assurance santé pour animaux de compagnie fonctionne comme une mutuelle santé des humains, parfois par cotisation régulière contre un remboursement des frais de santé engagé par le maître. Avec l’assurance santé animale, le propriétaire est rassuré que son animal de compagnie est couvert, soit en partie soit en totalité pour les frais de soins. A cet effet, le propriétaire doit prendre en considération plusieurs critères pour bien choisir la mutuelle, la formule et les autres conditions de vente du contrat d’assurance. Outre les frais vétérinaires à prendre en charge, le propriétaire se doit de méditer sur la franchise, le délai de carence, les exclusions, le plafond de remboursement et le niveau de couverture.

En ce qui concerne les frais vétérinaires pris en charge, tous les frais peuvent être considérés, même les accessoires et les alimentations spécifiques et thérapeutiques, mais tout est en fonction de la formule, voire la souscription d’un forfait annuel prévention.

Ce qui est capital à savoir est que l’absence d’assurance santé peut devenir très pesante pour le propriétaire en cas de maladie, en cas d’accident. En effet, outre les consultations et les frais de pharmacie, les frais d’intervention chirurgicale, les frais d’hospitalisation, voire les frais d’ambulance peuvent être pris en charge par l’assurance santé animale.

Certains contrats d’assurance santé animale proposent un remboursement à hauteur de 50% ou de 80% des frais réels. Il existe même des assureurs qui remboursent la totalité des frais. Tout dépend de la formule, du montant des cotisations, et aussi d’autres critères relatifs aux caractéristiques de l’animal de compagnie (âge, race, état sanitaire, etc.).

En résumé, les frais vétérinaires pris en charge par les formules traditionnelles (formule de base, formule intermédiaire, formule premium) sont : consultation de routine, consultation spécifique en cas de maladie, vaccination, stérilisation, échographie ou radiographie, anesthésie, chirurgies. Même si la garantie ne vous couvre pas pour la totalité de vos frais vétérinaires, cela vous permettra de ne payer directement au vétérinaire qu’une partie de la facture, l’autre partie étant prise en charge par l’assureur.

Les traitements antipuces, les aliments thérapeutiques, etc. peuvent être prise en charge par un forfait annuel ou forfait prévention.