Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Mon chien sent mauvais des oreilles – Que faire ?

Nombreux sont les maîtres qui se plaignent de la mauvaise odeur des oreilles de leur chien. Les causes de ce problème pourraient être diverses mais les plus fréquentes sont la gale et l’otite. Les paragraphes ci-après donneront d’amples informations y afférentes suivis de quelques conseils pratiques relatifs au nettoyage des oreilles des chiens.

Normalement, les oreilles d’un chien ne sentent rien. Mais, à partir du moment où on remarque qu’elles sentent mauvaises, elles ont un problème ! D’ailleurs, il n’est pas aussi difficile de savoir s’il ressent une gêne au niveau de ses oreilles. On la reconnait lorsque le chien commence à secouer sans cesse sa tête ou encore lorsqu’il cherche à les gratter. Certains chiens ont même tendance à pleurnicher quand leurs oreilles leur démangent. À part la réaction de la bête, on peut aussi reconnaitre qu’elle a un problème au niveau de ses oreilles lorsque la couleur de celles-ci change. En effet, si elles deviennent rouges ou si on remarque une partie de couleur noire, c’est sûr que la mauvaise odeur vient de cela. Il se peut également qu’on remarque quelque chose de couleur jaunâtre  ou brunâtre à l’intérieur de son oreille, alors l’odeur nauséabonde vient d’une infection. Dans le premier s’agit, il s’agit d’une infection bactérienne et dans le second cas, c’est une infection à levures.
On peut soulever mille et une causes de cette odeur nauséabonde des oreilles d’un chien. Cela pourrait venir entre autres d’une présence de parasites externes. Ces parasites comme les puces ou la gale créent des lésions de la peau qui induisent à la mal odeur de celle-ci. En outre, les plaies qui ne cicatrisent pas normalement et qui s’infectent pourraient causer des oreilles malodorantes d’un chien. Des cas d’allégies à certains aliments et médicaments peuvent par ailleurs être sources d’une mauvaise odeur des oreilles d’un chien. Mais dans la majorité des cas, cette puanteur vient soit d’une otite soit de la gale.

La gale des oreilles est connue sous le nom de « gale auriculaire » ou encore « gale otodectique ». Il s’agit d’un parasite invisible à l’œil nu d’environ 300 à 550 µm qui se transmet entre chien et chat ou encore entre deux chiens. Plus précisément, ce sont les carnivores qui en sont les victimes. Cette maladie est causée par un acarien dit « otodecte Cynotis ». Ce sont les chiens à grandes oreilles lourdes et pendantes qui sont souvent les plus touchés par ce parasite. En outre, les plus atteints par cette maladie sont les chiots et ceux qui vivent en collectivité. La gale se caractérise en général par une couleur brunâtre qui s’accumule dans le conduit auditif. C’est cette sécrétion qui dégage l’odeur puante de l’oreille d’un chien.
Il est toutefois à noter que le traitement de la gale des oreilles est souvent long mais il dépend surtout de l’état d’infestation. C’est dans ce sens, il s’avère judicieux de prendre une précaution dès l’apparition des sécrétions brunâtres dans l’oreille d’un chien, accompagnées d’une mauvaise odeur. En général, on traite la gale auriculaire par des acaricides soit pommade soit liquide. Cependant, il faut impérativement respecter la durée du traitement même si la maladie semble disparaitre. En effet, les acaricides ne tuent pas les œufs, ainsi il faudra toujours continuer le traitement jusqu’à ce que ces derniers soient éclos. En plus, il faut de temps en temps nettoyer les oreilles d’un chien atteint de la gale avec un produit d’hygiène correspondant. D’habitude, le vétérinaire conseille le recours à un sérum physiologique.

On entend par otite une inflammation de l’oreille d’un chien. Elle gêne beaucoup l’animal car elle entraine une douleur très vive. On peut recenser plusieurs sortes d’otites : otite mycosique, otite allergique ou encore otite bactérienne. L’otite peut toucher soit la partie interne, soit la partie moyenne, soit le pavillon du chien. Ce sont surtout les otites externes qui en sont les plus courantes. L’otite externe est caractérisée par la couleur de l’oreille qui devient rouge, des sécrétions du pus et par l’odeur puante dégagée de celle-ci. Quant à l’otite moyenne, elle présente les mêmes signes que celles des otites externes mais ce second type est associé à des écoulements nasaux et de salive. Dans certains cas, le chien peut même souffrir d’un déficit auditif. Pour ce qui est de l’otite interne, elle affecte les principaux organes de l’ouïe. Elle peut induire à la surdité et à la perte d’équilibre de l’animal. En ce qui concerne les chiens les plus touchés par l’otite, ce sont surtout ceux qui ont des poils longs qui en sont souvent victimes. En effet, l’entrée du conduit de ces derniers est irritée par les poils qui y poussent ce qui pourrait induire à des otites à répétition si on ne les épile pas.
Quant aux traitements de l’otite, ils dépendent surtout de la cause de cette maladie. Ainsi, si l’otite vient d’une allergie, il s’avère judicieux d’identifier l’origine de l’allergie et de procéder par la suite à la désensibilisation du chien. Par contre, si l’otite est d’origine parasitaire, le vétérinaire conseillera le recours à un antiparasitaire. Mais, en général, les traitements des otites sont à base d’antibiotiques et d’antifongiques. Dans les cas plus grave, on les associe souvent avec un anti-inflammatoire surtout s’il s’agit d’otite interne. De plus, le nettoyage des oreilles du chien  à l’aide d’une lotion adaptée est toujours conseillé. En tout cas, la meilleure précaution à prendre est d’emmener le chien voir un vétérinaire dès qu’un symptôme se présente pour que la maladie ne s’aggrave pas.

Comme on l’a mentionné dans les paragraphes ci-dessus, le nettoyage des oreilles d’un chien est toujours conseillé quelle que soit la cause de la mauvaise odeur dégagée par celles-ci. Cela est indispensable pour que la maladie des oreilles des chiens ne s’accentue pas et élimine, d’autant plus, les mauvaises odeurs de ces dernières. La partie intérieure de chaque oreille devrait être lavée une fois par semaine. Pour que des cérumens ne s’accumulent pas dedans, il faut bien les nettoyer délicatement. Par contre, la partie extérieure devrait être nettoyée quotidiennement surtout si le chien a des oreilles tombantes.
Seulement, il faut savoir quelle geste adoptée pour bien nettoyer les oreilles d’un chien étant donné qu’elles peuvent lui faire mal. Tout d’abord, il faut soulever son pavillon doucement jusqu’à ce qu’on arrive à administrer une solution de lavage dans le conduit auditif. Il n’est pas nécessaire d’introduire l’embout du flacon dans son conduit de cette manière. Puis, il faut prendre son conduit entre l’index et le majeur afin de pouvoir le masser pendant quelques secondes. Cette action favorise la montée des saletés que le chien va asperger après. Enfin, il faut nettoyer le pavillon et l’entrée du conduit en se servant soit d’une compresse, soit du coton. Mais il est formellement déconseillé de recourir à un coton tige. Pour en être sûr que ces oreilles soient bien propres, il est conseillé de répéter cette opération deux ou trois fois.