Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Consulter immédiatement le vétérinaire en cas de réaction allergique chez le chien et le chat

Les réactions face à une crise d’allergie chez les chiens et les chats doivent être immédiates. L’allergie peut être causée par une piqûre d’insecte ou par l’ingestion d’une plante ou d’un médicament. La cause d’une allergie n’est pas toujours déterminée avec exactitude par le vétérinaire car les propriétaires eux-mêmes n’ont pas été présents au moment où l’allergie a pu être provoquée. Les cas les plus fréquents sont les piqûres d’insecte en été. Moins fréquemment, l’ingestion de médicament est une cause d’allergie et d’autant plus rare est l’ingestion d’une plante par les chiens ou par les chats. Ces animaux réagissent différemment face à une crise d’allergie avec des symptômes très variés d’un animal à un autre.

Dans le cas d’une piqûre d’insecte, les réactions varient d’une simple rougeur de la zone touchée à une lésion des muqueuses. Des démangeaisons peuvent apparaître ou bien un œdème de taille variable. Cet œdème peut se répandre sur tout le corps, particulièrement sur la face. Des difficultés respiratoires peuvent survenir, ou bien un état de choc ou de la fièvre.

Si l’allergie est due à l’ingestion d’un médicament, il est plus aisé de tracer l’origine exacte des malaises. Il est à noter que ce médicament pourrait avoir été prescrit par le vétérinaire sans qu’il sache que cela provoquerait une allergie. Si le propriétaire n’est pas témoin de la piqûre ou de l’ingestion d’une plante, le vétérinaire aurait besoin d’obtenir toutes les informations sur sources probables de l’allergie.

Ces informations proviennent de l’emballage du médicament avalé, d’une partie de la plante …. Il faut éviter de faire vomir l’animal et attendre le vétérinaire pour enlever le dard dans le cas d’une piqûre d’insecte. Dans tous les cas, il est recommandé d’aller voir le vétérinaire. Les frais de soins seront couverts par l’assurance santé animale, dont le taux de remboursement est déterminé par la formule choisie dans le contrat. Dans certains cas graves, il faut aller directement aux urgences qui sont également prises en charge par la mutuelle pour animaux. La consultation doit se faire le plus rapidement possible. Il existe aussi l’option de l’hospitalisation de l’animal pour un suivi plus rapproché, en particulier de l’évolution des symptômes.

Le saviez-vous ? Les chiens peuvent également être victimes de réactions allergiques. Quelles peuvent en être les symptômes et les conséquences ainsi que les causes ? Retour sur les bons à savoir sur cette maladie canine.

Les causes d’une réaction allergique chez les chiens
Les réactions allergiques sont toujours causées par le contact avec un produit allergène. A l’instar des réactions chez les hommes, les chiens peuvent avoir leurs propres allergènes. Mais ce sont en général, les causes sont des protéines dans les viandes et les céréales.
Vous devez également être sans savoir que les chiens n’aiment pas les fruits de mer, le blé et bien d’autres encore.

Les symptômes d’une réaction allergique chez les chiens
Le plus souvent, les réactions allergiques chez les chiens sont cutanées. Comme l’homme, votre ami à 4 pattes aura tendance à se gratter plus souvent, voire à se mordre parfois. Ce qui peut entrainer des inflammations à certains endroits, et des chutes de poils, voire des gonflements. Tout dépend de l’importance de l’allergie et de la proximité avec la substance dont il est allergique.

S’il s’agit d’une allergie alimentaire, votre chien peut vomir, avoir la diarrhée, les yeux rouges, et ce, en plus des démangeaisons. Ce sont des symptômes déjà très graves. Consulter est conseillé.

Les traitements contre la réaction allergique chez les chiens
Bien évidemment, il y a des solutions contre les réactions allergiques des chiens. Les vétérinaires peuvent proposer des soins anti histaminique et des anti-inflammatoires afin de soulager les crises et permettre à votre chien de retrouver un minimum de confort. Néanmoins, cela ne suffit pas. Il vous faudra faire des tests pour trouver l’origine de la réaction et pour éviter de l’exposer à l’avenir.

Dans la mesure du possible, tous les antécédents de la santé de l’animal doivent être communiqués au vétérinaire. Ceci lui est très important pour le suivi de l’animal dont les éléments d’allergie varient d’une molécule, d’un simple médicament à des piqûres de certains insectes, par exemple, le DAPP ou Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puce.

Si l’animal dispose d’un carnet de santé qu’on lui a fait faire lors d’une précédente consultation, toutes ces causes d’allergie y sont mentionnées. Ce sont les antécédents médicaux du chien ou du chat. La disponibilité de ces informations facilitera grandement les tâches du vétérinaire pour établir son diagnostic.