Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Vérifier certains points avant de contracter pour une assurance chien

Lorsqu’un propriétaire décide d’opter pour une souscription à une assurance chien, d’abord il protège directement l’animal mais il se protège lui-même. L’assurance met à sa disposition de différentes sortes de couverture par lesquelles le maître puisse bénéficier d’un allégement de ses dépenses en cas de nécessité d’un soin pour son animal. Cependant, il est vivement conseillé de vérifier certains points avant de souscrire un contrat d’assurance, les détails dans les lignes suivantes.

Il serait bien indispensable, avant toute signature ou de souscription pour votre chien, de passer à une vérification des couvertures : degré et critère.

Vous devez vous renseigner sur les prises en charge incluses dans le contrat d’assurance. Puis, dans quelles circonstances la compagnie d’assurance vous permettrait une prise en charge : en cas de maladie de votre animal ou en cas d’accident, sur les consultations vétérinaires régulières ou spontanées, les analyses laborantines et les examens médicaux d’imagerie ou de radiologie ainsi que de l’acquisition des médicaments. D’un certain niveau, rassurez-vous que votre assureur prenne en compte des remboursements des frais d’hospitalisation et des interventions chirurgicales en cas d’opération. D’un autre côté, il y a aussi les divers traitements de prévention comme vaccins, les contrôles quotidiens, des points qui devront faire objet de prise en charge et que vous devez ainsi exiger de votre établissement d’assurance. Enfin, il vient la garantie responsabilité civile, celle-ci ne s’agit pas d’une question de santé, elle est souvent recommandée pour les chiens en cas de dommage causé à autrui, il s’avère nécessaire de la vérifier avant de passer à la signature de votre contrat.

Le point qu’il faut également vérifier est le nombre d’exclusions, y compris le délai de carence, les franchises et le plafonnement des remboursements. Il faut questionner clairement sur le taux de remboursement.

L’assurance pour chien prévoit généralement un certain nombre d’exclusions. D’abord, toutes les compagnies d’assurance ajoutent souvent un délai de carence, une période entre la signature du contrat et de sa mise en vigueur et durant laquelle l’animal ne sera pas encore pris en charge. Renseignez-vous sur ce point, ce sera sûrement mentionné dans le contrat d’assurance que vous allez signer. Les compagnies appliquent aussi des franchises, les indemnités percevables sont parfois limitées par un plafonnement. Toutefois, ce n’est point tous les assureurs qui appliquent les franchises, certains organismes proposent des offres sans condition de plafonnement. Le taux de remboursement est en général de 50 à 100%.

L’assurance chien a un double impact de protection, aussi bien pour le propriétaire lui-même que pour le chien. Il y a des points à surveiller et à bien comprendre sur l’assurance chien. Cependant, l’objectif est de protéger l’animal et lui donner les soins nécessaires.

Dans un premier temps, avant de contracter une mutuelle chien, il faut faire un bilan de l’état de santé du chien pour bien définir les garanties optimales. Celles-ci dépendent de la formule choisie. Généralement, le propriétaire de chien peut choisir entre trois formules, soit :

  • la formule de base qui est la moins chère ;
  • la formule standard qui est le milieu de gamme ;
  • la formule complète nommée contrat premium qui permet une prise en charge jusqu’à 100% des frais vétérinaires.

En effet, le 2ème point à vérifier est la couverture, c’est-à-dire le degré et le critère, signifiant en langage clair les prises en charge dans le contrat de mutuelle chien, en cas de maladie, en cas d’accident ou en cas de consultations vétérinaires suivies d’examens médicaux ou d’analyses en laboratoire. Il faut tout vérifier, jusqu’à l’hospitalisation, les achats de médicaments, les interventions chirurgicales, etc.

Pour souscrire une mutuelle ou assurance pour chien, il faut se préparer pour les primes d’assurances qui varient d’une formule à une autre, et pour la même formule d’une mutuelle à une autre. La prime d’assurance est la cotisation mensuelle contre les garanties choisies. Les plus simples garanties font payer entre 7€ et 20€ par mois. Si le propriétaire ajoute des couvertures complémentaires et demande un taux de remboursement plus conséquent, la prime va logiquement monter.

On constate une grande variété de prix concernant les offres d’assurance pour les chiens. Cela varie en fonction de la formule choisie avec des garanties offertes, mais aussi certainement selon des conditions propres à l’assureur. Pour une couverture de base, le coût de cette prime est généralement de 10 euros par mois, mais en ajoutant des couvertures complémentaires, selon les recommandations du maître et des exigences de l’espèce de l’animal, cela peut atteindre les 60 euros par mois. Il est essentiel de se renseigner sur la variation ou sur la fixité de ce montant appliqué tout au long du contrat.

En résumé, pour choisir une bonne mutuelle chien, il faut aussi tenir compte des services offerts, entre autres : conseils, qualité de soins, toilette, nourritures, etc. Les actes vétérinaires sont parfois plus chers que ceux des médecins humains, mais si le propriétaire utilise un comparateur de mutuelles chien, il peut trouver la meilleure solution, le meilleur tarif et les meilleurs soins par rapport à l’âge et à l’état de santé du chien. En effet, faire une comparaison avant de faire votre choix pour une quelconque formule permet de trouver l’offre mieux adaptée à prix raisonnable.