Le comparateur de mutuelles assurances pour chien et chat vous fournit les informations nécessaires pour protéger votre animal

Santé chien : conseils pour augmenter l’espérance de vie de son chien

Tout maître d’un animal de compagnie rêve que ce dernier puisse vivre le plus longtemps possible. Cependant, nombreux sont les aléas de la vie et les problèmes de santé qui pourraient empêcher un chien de ne pas pouvoir vivre durant 12 ans voire même plus, selon la race. Alors comment arriver à augmenter l’espérance de vie de son chien ? Les quelques paragraphes suivants présenteront les quelques règles d’or à ne pas négliger pour qu’un chien puisse vivre durant plusieurs années en compagnie de sa famille d’accueil.

Il est important de ne jamais négliger la santé d’un chien même s’il semble être de bonne mine. Pour cela, un contrôle de santé régulier auprès d’un vétérinaire est vivement conseillé. De cette manière, il est beaucoup plus facile de détecter à temps les éventuelles anomalies ou les troubles organiques ainsi que toutes autres maladies qui peuvent nuire à la santé de l’animal. En général, une visite annuelle chez un vétérinaire suffit pour dresser son bilan de santé, pour surveiller sa croissance et surtout pour détecter d’éventuels problèmes afin de pouvoir les traiter rapidement. Cependant, pour les chiots et les chiens âgés ainsi que ceux qui présentent un problème de santé, un contrôle régulier semestriel serait beaucoup plus judicieux.

L’alimentation du chien est un élément crucial pour sa longévité. Pour cela, il faut choisir, dès le jeune âge de l’animal, l’alimentation qui lui convient le plus. Il lui faut des aliments non seulement adaptés mais surtout équilibrés. Des croquettes premiums ainsi que des nutritions riches en acides gras oméga 3 et antioxydants sont les plus conseillés. Mais l’idéal, ce serait de demander à un vétérinaire l’alimentation qui convient le plus à la race, l’âge, l’état de santé et le mode de vie de chaque animal de compagnie. À titre indicatif, le chocolat, les pommes de terre crus, les friandises ainsi que les oignons sont à éviter pour tout maître qui souhaiterait augmenter le plus longtemps possible l’espérance de vie de son chien.

Il est important qu’un chiot grandisse normalement. En effet, une croissance rapide ou l’inverse ne pourrait jamais contribuer à l’assurance de l’augmentation de son espérance de vie. S’il grandit beaucoup plus vite, il risque d’avoir des sérieux problèmes d’articulation et d’un état inflammatoire permanent quand il sera grand et surtout quand il sera vieux. L’obésité est également source de nombreux problème chez un toutou et surtout, l’excès de poids réduit l’espérance de vie de tout animal.

Dans le cas contraire, s’il ne grandit pas assez, il n’aura de faible anticorps l’empêchant à éviter certains problèmes de santé. De plus, il sera beaucoup plus sensible aux maladies. Ainsi, il faut de temps en temps contrôler son poids et ne pas hésiter à consulter un vétérinaire dès qu’une anomalie se présente.

D’un côté, tout parasite interne peut être origine d’une carence. De l’autre côté, les parasites externes sont sources de démangeaisons, de dermites bactériennes voire de plusieurs maladies graves. En d’autres termes, le non-entretien du pelage d’un chien peut nuire à la bonne santé de l’animal. Cela peut même être un facteur de risque important. Ainsi, il faut demander à un vétérinaire de prescrire les solutions permettant d’aider à se protéger des parasitismes.

Comme les hommes, l’entretien des dents est très important chez les animaux à quatre pattes. En effet, ils détiennent des bactéries s’ils ne sont pas nettoyés convenablement. Par conséquent, le chien ayant des tartres et plaques dentaires peut souffrir de maladies graves dont l’insuffisance cardiaque ou encore l’insuffisance rénale. C’est pour éviter cela qu’il s’avère d’une importance capitale d’entretenir régulièrement les dents des toutous. Si besoin est, un détartrage pourrait être indispensable. En outre, le contrôle de l’état de la cavité buccale par un vétérinaire est aussi vivement conseillé pour la meilleure condition de vie de l’animal de compagnie.

Stériliser une chienne paraît optionnelle pour certains. Cependant, cette action peut prendre un rôle important dans la longévité d’un animal de compagnie. Plus exactement, un chien stérile a moins de raison de fuguer. Par conséquent, les risques d’accident, de morsures, de griffures ou encore de transmission d’autres maladies deviennent de moins en moins importants. Par ailleurs, stériliser une chienne permet aussi de prévenir l’arrivée de diverses maladies utérines. Seulement, il faut recourir à un véritable expert pour réaliser l’opération afin qu’elle se passe à merveille.

Il est vivement déconseillé de prendre la place d’un vétérinaire quand un animal de compagnie semble ne pas être bien dans sa peau. Plus exactement, les médicaments pour homme ne sont jamais adaptés à un chien. Au contraire, ils risquent d’avoir des effets secondaires. Dans la pire des cas, cela pourrait lui être fatal étant donné que l’homme et le chien ne disposent pas des mêmes organes.

A part cela, rien ne sert d’imaginer qu’un médicament qui a pu soulager un chien peut également sauver un autre présentant les mêmes symptômes d’une maladie. En effet, sans un diagnostic réalisé par un vétérinaire, nul ne peut en être sûr qu’il s’agit bel et bien d’une même maladie et même dans ce cas, les doses à administrer à l’animal pourraient ne pas être identiques. Ainsi, pour éviter toute confusion et surtout pour ne pas aggraver l’état de santé de tout animal de compagnie, il serait plus qu’évident de ne jamais donner un médicament à un chien sans l’avis d’un vétérinaire.

Les chiens ont tendance à renifler et à lécher tout ce qu’ils trouvent dans leur passage. C’est pour éviter tout risque d’empoisonnement qu’il faut mettre tout produit dangereux hors de porter des chiens. Non seulement les produits toxiques mais il y a également un grand nombre de plantes toxiques qui peuvent être dangereux voire mortels pour les chiens. C’est dans ce sens qu’il s’avère primordial de bien vérifier les fleurs qui semblent embellir la maison, les plantes qui poussent non seulement dans le jardin mais aussi aux alentours de la maison afin de contribuer à l’augmentation de l’espérance de vie d’un toutou.

Le vétérinaire sera en mesure de donner le nom de toutes les plantes qui peuvent être toxiques à l’animal de compagnie. Parmi les mille et une plantes toxiques, le laurier, les ficus, les muguets, les tulipes, l’if, les houx, le yucca, les philodendrons, les guis blancs et les liliacées sont les plus dangereux pour les chiens et certaines d’entre elles sont même fatales.

La prévention reste certainement la plus belle des options pour ceux qui veulent augmenter l’espérance de vie de leur chien. En d’autres termes, il est toujours moins coûteux de prévenir que de traiter une maladie chez un animal à quatre pattes. En plus, aucune maladie ne peut augmenter l’espérance de vie d’un chien. C’est dans ce sens qu’il s’avère très important de bien suivre les vaccinations des chiens surtout celles qui luttent contre les maladies dangereuses. De même un traitement vermifuge n’est jamais à négliger. Celui-ci devrait se faire au moins une fois par an ou deux selon l’âge et la race de l’animal de compagnie.